• Magies secrètes – Hervé Jubert

    Le Pré aux Clercs inaugure une collection de fantasy Young Adults (on n’en manquait, ça tombe bien…) avec trois titres dont un d’Hervé Jubert que je choisis bien sûr. Je ne suis pas déçue car Magies secrètes c’est du Jubert pur jus, c’est-à-dire un univers original, inventif, des personnages bien campés et une intrigue qui foisonne (un peu beaucoup d’ailleurs, soyez attentifs). Un univers XIXe siècle et urbain, comme il se doit, tellement référencé qu’on pourrait invoquer un Second Empire version féérique, mâtiné de steampunk. Ne cherchons cependant pas à définir car le mélange des genres fait le charme et l’intérêt du roman. Jubert invente un nouveau détective de l’étrange,…

  • Le palais des mirages – Hervé Jubert

    Comment résister à la parution d’un nouveau roman d’Hervé Jubert ? Après les aventures de Blanche Paichain, nous voilà à nouveau plongés dans Paris, celui de l’Exposition universelle de 1900 cette fois. Et comme toujours, c’est d’ailleurs pour ça que je l’aime, c’est l’immersion totale dans un monde grouillant d’animation et de détails, jusque dans les activités quotidiennes des personnages. Hervé Jubert maîtrise cette époque comme pas un. Ce qui pourra poser à certains lecteurs les mêmes problèmes que pour les précédents livres : vocabulaire inusité et contexte pas toujours maîtrisé (par le lecteur). L’héroïne s’appelle Clara Charpentier, quinze ans, fille d’un électricien inventeur au génie farfelu. Il tient l’animation du Palais…

  • Le quadrille des assassins – Hervé Jubert

    Londres du 19ème siècle, Paris du 17ème, Venise et Tenochtitlan reconstitués : des villes historiques reconstituées destinées au tourisme. Mais des meurtres y sont perpétrés alors que le crime a disparu de la Société. Le comte Palladio, grand architecte des villes reconstituées y mène grande vie ; mais qui est-il ? Roberta, enquêtrice pour le compte du gouvernement, et le jeune débutant Clément Martineau sont envoyés sur place pour résoudre ces crimes. Un blanc-bec et une sorcière sur le retour, voilà un duo insolite, original et souvent hilarant, lancé sur les traces des plus grands assassins de l’histoire du crime. Car Jack l’Éventreur et l’empoisonneuse La Voisin sont de retour…

  • Blanche et l’Oeil du grand khan – Hervé Jubert

    La Commune a été réprimée et l’honorable famille Painchain peut enfin rentrer à Paris. Il y a bien encore par-ci par-là quelques rouges à arrêter et déporter, mais le gouvernement de Thiers s’en occupe activement et les bourgeois n’ont plus rien à craindre. D’ailleurs Emilienne, la meilleure amie de Blanche va être envoyée en Nouvelle-Calédonie, c’est signe que la reprise en main est bien réelle. Mais est-elle aussi démocratique et populaire ? Voilà bien deux adjectifs que Thiers et ses sbires ont rangé au rang des souvenirs, Blanche et son commissaire d’oncle vont l’éprouver sans tarder. Car quand Gaston Loiseau fait arrêter un comte qu’il croit être une des têtes…

  • Blanche ou la triple contrainte de l’Enfer – Hervé Jubert

    Paris 1870. Les habitants fuient la capitale assiégée par les Prussiens. La famille Paichain se presse gare Montparnasse pour attraper le dernier train en direction du Mans et voilà que Blanche, presque 18 ans, le rate, happée par la foule. Qu’à cela ne tienne, elle retourne dans son appartement et rejoint tonton Gaston, commissaire de police de son métier. Et c’est tant mieux car cette fille un peu timide s’est fait offrir pour ses quinze ans le Dictionnaire de police, bible de l’investigateur, et une médaille d’inspecteur. Il s’avérera que finalement, Blanche a bien fait de rater ce train car il n’est pas très doué pour les enquêtes tonton, un…