• Les femmes vampires – Jacques Finné et Jean Marigny

    Pour présenter la problématique de ce recueil sur les femmes vampires, je ne saurais mieux dire que les premières phrases de la préface signée Jean Marigny : « La littérature et le cinéma ont souvent donné l’impression que le mythe du vampire était essentiellement masculin. De Lord Ruthven et du mort-vivant séducteur des romans d’Anne Rice en passant par l’immortel comte Dracula de Bram Stoker, la littérature, puis le cinéma nous ont présenté toute une galerie de héros – ou de anti-héros – d’outre-tombe particulièrement virils. Or, il ne faudrait pas oublier que les femmes vampires sont apparues dans l’imaginaire occidental bien avant Lord Ruthven« . Deux grands spécialistes se proposent donc…