• Neverwhere – Neil Gaiman

    Neverwhere est connu en France comme un livre de Neil Gaiman, un des modèles de la fantasy urbaine. Mais en Grande-Bretagne, c’est avant tout une série télé diffusée en 1996 en six épisodes ne formant qu’une seule histoire. The plot : Richard Mayhew, jeune homme sympathique mené par le bout du nez par sa pétasse de fiancée, trouve sur le pavé de Londres une jeune femme grièvement blessée. Malgré les vociférations de sa tendre Jessica, il la ramène chez elle et la soigne. Deux types vraiment louches, Mr. Croup et Mr. Vandemar sonnent bientôt à sa porte, prétendant chercher leur sœur. La jeune blessée disparaît mystérieusement pendant que les deux…

  • Stardust – Neil Gaiman

    Quatrième de couverture : « D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. De l’autre, le Pays des Fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le Mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à…