• Le fond du ciel – Rodrigo Fresán

    « D’accord, les dates ne concordent pas, les lieux sont imprécis, les visages se confondent et j’apparais dans plusieurs endroits tout en disparaissant ailleurs. » Voilà en une phrase ce que le lecteur va devoir affronter s’il veut venir à bout de ce roman, Le fond du ciel, peut-être romanesque, plus certainement labyrinthique, qui nécessite au moins un lecteur attentif. L’auteur est Argentin mais l’action (?) se passe en grande partie à New York avant et après le 11 septembre, qui ne résonne donc pas dans la seule conscience étasunienne. On voit la ville la tête en bas sur la couverture, il en est de même pour la narration qui abandonne tout…