• Wastburg – Cédric Ferrand

    Plongée immédiate et sans bouée dans Wastburg, étrange cité installée entre les deux bras d’un fleuve. C’est glauque, c’est sale, ça pue et ça s’entre-tue, bref, c’est extrêmement réjouissant malgré quelques défauts très dommageables. Pas de résumé cependant puisqu’il n’y a pas d’intrigue à proprement parler. Un grand nombre de personnages se croisent dans les ruelles obscures de cette ville dangereuse et corrompue, mais c’est Wastburg elle-même qui fait figure d’héroïne. Ses rues, ses gardoches, son burgmaester et son passé magique qui n’est presque plus qu’une légende. Il y a longtemps, peut-être cinquante ou soixante ans, les majeers régnaient sur Wastburg. Mais après la Déglingue, toute magie a quitté la…