• La voie des oracles / 1 – Estelle Faye

    Suite aux invasions barbares, il ne reste plus grand-chose de l’Empire romain. Thya est la fille du glorieux général romain Gnaeus Sertor, jadis victorieux à Borg. Il a exilé sa famille en Aquitana car Thya a des dons de devineresse. Or, si quelque chose perdure de l’Empire qui s’écroule, c’est bien la religion chrétienne. Violente et intolérante, elle fait la chasse à tout paganisme et plus généralement à toutes croyances divergentes. Les anciens dieux sont diabolisés, les oracles comme Thya pourchassés. Mais voilà qu’Aedon tente de faire assassiner son père. Grâce à une vision, Thya comprend qu’elle doit fuir la maison paternelle et son frère pour partir vers Borg, très…

  • Même pas mort – Jean-Philippe Jaworski

    Bellovèse n’est même pas mort… Il aurait pourtant dû trépasser car mortellement blessé lors du terrible assaut de la forteresse d’Uxellodunon, après la traversée nocturne de la profonde Uidunna. Si ces noms aussi inusités que chatoyants ne vous font pas rêver, s’ils ne vous donnent pas envie d’ouvrir une page d’imaginaire originale, alors ce premier tome de la trilogie des Rois du monde vous semblera peut-être difficile. C’est qu’il s’y rencontre des Combogiomar, des Eposognatos, des Eluorix. Nous sommes en effet en terres gauloises, bien avant que les Romains ne leur donnent droit de cité en quelque texte que ce soit. Et comme la tradition essentiellement orale n’a guère laissé…

  • Les chevaux célestes – Guy Gavriel Kay

    Les chevaux célestes s’adresse à tous les amateurs de fantasy historique, avec beaucoup d’histoire et très peu de fantasy. Le tout dans une Chine ancienne, nommée Kitai et inspirée de la dynastie Tang, précise l’auteur en postface. Shen Tai, fils cadet du général Shen Gao a décidé de passer la période de deuil due à son père dans la vallée retirée du Kuala Nor. C’est là que pendant deux ans, il enterre les cadavres des soldats morts au combat, quel que soit leur camp, car leurs âmes en peine cherchent le repos. Travail ingrat et solitaire dont il s’acquitte si bien qu’une princesse lui offre deux cent cinquante chevaux célestes,…

  • Le bâtard de Kosigan / 1 – Fabien Cerutti

    Oyez, oyez braves gens et lecteurs : voilà de la fantasy française ! Il fut un temps, pas si ancien, où je me cachais dans le plus sombre des trous à une telle annonce. Aujourd’hui, je me retiens à peine de faire passer avant tous les autres les romans d’auteurs français inconnus ou presque s’adonnant à la fantasy. Qu’est-ce qui m’arrive ? Le meilleur de ce qui peut arriver à un lecteur : l’émerveillement, le plaisir et le goût renouvelé d’une belle langue française maniée avec humour, savoir et intelligence. J’ai pourtant déjà croisé le chemin de bien des mercenaires de papier, de ces hommes plus malins que forts, souvent marqués par la vie…

  • Le Sang des 7 rois, livre deux – Régis Goddyn

    Après un premier roman, également premier volume de la série Le Sang des 7 rois, on attendait le deuxième avec intérêt. Car la fantasy française ne renouvelle que rarement le genre, et l’enrichit encore moins. Un deuxième tome est toujours plus difficile qu’un premier, l’effet de surprise ne joue plus et on demande à l’auteur de confirmer son talent. Voyons ce qu’il en est donc de celui de Régis Goddyn. On retrouve les personnages là où on les avait laissés : Orville, devenu roi du huitième royaume sis sur l’île du Goulet est en fuite. Il vient d’assassiner un Gardien. La jeune Rosa est en fuite elle aussi avec un groupe…