• Le Livre malazéen des glorieux défunts / 1 – Steven Erikson

    « Chef d’œuvre de la fantasy guerrière, à ranger aux côtés de La Compagnie noire de Glen Cook ou des Chroniques de Thomas L’Incrédule de Stephen R. Donaldson » nous dit la quatrième de couverture. Si ces dernières n’ont suscité en moi qu’ennui,La Compagnie noire fait partie des meilleures séries de fantasy guerrière qu’il m’ait été donné de lire. J’attaque donc cette série au nom étrange, crayon en main, car je n’ai pas envie de perdre le fil de cette histoire qui s’annonce touffue. J’ai eu raison pour le crayon : c’est touffu… C’est même plus que ça car l’auteur ne nous donne pas de clés : il plonge son lecteur en plein chaos, sans qu’il connaisse les intentions de…