• Concerto pour l’Abattoir – Gil Graff

    « Concerto pour l’Abattoir est un roman bouleversant, dont les personnages vibrent longtemps après qu’on en a tourné la dernière page« , affirme la 4ème de couverture, et cette fois, l’argument publicitaire n’est pas vain. Ce roman inattendu est effectivement très poignant et juste, ses personnages sont émouvants, en particulier le héros, Matthieu, 17 ans, qui vit dans l’ancienne ville de Villone avec les déclassés et autres tarés en tout genre que les dirigeants de New Villone laissent crever petit à petit de misère, voire aident à passer plus rapidement l’arme à gauche. Car New Villone doit être le creuset d’une nouvelle race, pure et forte, débarrassée de tous ses anciens vices…

  • Le chant de Montségur – Sylvie Miller & Philippe Ward

    Si vous aimez le catharisme, ses mythes et ses légendes, ce livre retiendra votre attention. Vous y trouverez des prêtres fanatiques, des textes anciens, des victimes innocentes, le Diable cornu en personne et l’indispensable Montségur au vigilant château. C’est là que vit le chanteur Peire Aicart que l’inspiration a quitté. Jadis chantre de l’occitan, il ne se remet pas de la mort de sa femme, malgré l’amitié attentive de Michel et Jordanne et traîne une vie qui ne le satisfait plus. Tout va cependant s’accélérer suite à la découverte des cadavres de plusieurs jeunes gens dans une grotte ornée d’un pentagramme et à l’étrange malaise ressenti par Peire au moment…