Capricci


Comment j’ai terrifié l’Amérique – William Castle

Très bonne initiative que la publication des mémoires de William Castle, le monsieur Gimmick du cinéma d’horreur hollywoodien. On pénètre à ses côtés dans les coulisses de l’usine à rêve, depuis les représentations théâtrales de « Dracula » en 1927 jusqu’à la fin des années 70, en passant bien sûr par le tournage de « Rosemary’s Baby ».