• La seconde vie de d’Artagnan – Jean-Luc Marcastel

    On savait d’Artagnan homme d’aventures. En bon héros dumasien, il a beaucoup affronté et s’est sorti de bien des situations. Mais il ne s’attendait certainement pas, en devenant héros marcastelien, au sort qui l’attendait. Le voilà devenu simulacre, l’ombre de lui-même ou au moins sa projection rajeunie. Parce qu’on ne peut pas sans cesse échapper à ses poursuivants, d’autant moins quand ceux-ci ne sont plus humains, ça dépasse l’héroïsme. L’héroïsme dumasien. D’Artagnan revient à la vie dans une nouvelle France, où on se déplace en libellugences. On peut aussi remplacer un membre défaillant par un mécamembre, c’est la mode. C’est que quelques années auparavant, les Archanges sont venus en aide…

  • Bordemarge – Emmanuelle Nuncq

    Deuxième roman d’Emmanuelle Nunq, le premier à porter l’étendard de « roman français » publié chez Castelmore. Beaucoup d’énergie et de dynamisme, malheureusement desservis par l’écriture. Tout a fort mal commencé, par exemple page 18 (c’est-à-dire en fait après huit pages de texte proprement dit) : « Seamus baissa la tête comme une jeune fille pudique, passa ses mains dans ses cheveux bruns qu’il décoiffa, et reporta son regard sur ses lunettes qu’il entreprit de nettoyer avec son foulard. L’aubergiste s’approcha d’eux avec dans les mains deux bouteilles de vin et autant de verres qu’il posa avec violence sur leur table. Ces messieurs voudront p’t’être une chambre pour la nuit ? demanda-t-il avec tout le mépris dont il était capable. D’ordinaire, c’était son…

  • Les Lames du Cardinal / 1 – Pierre Pevel

    Depuis Wielstadt et Ambremer, Pierre Pevel nous propose de la fantasy non médiévale qui nous change un peu des éternels apprentis sans nom, des orphelins maltraités et autres guerriers à l’armure de cuir bouilli. L’auteur retrouve ici son cher XVIIème siècle pour mettre en scène le célèbre Richelieu : on ne peut rêver meilleure époque d’intrigues, trahisons et complots en tout genre. Pierre Pevel semble mettre en scène avec plaisir une grande variété de personnages dont le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont dotés d’une personnalité trouble et de plusieurs faces cachées chacun ! Les principaux sont les Lames du Cardinal, fiers épéistes qui formèrent jusqu’au siège de La…