• Lilliputia – Xavier Mauméjean

    Il y a les billets faciles à écrire et ceux qui coûtent. En voici un que je ressasse depuis longtemps, depuis que j’ai commencé Lilliputia, au moins cinq ou six jours, pour n’arriver qu’à la page deux cents, une misère. Et le pire, c’est que je ne lis et n’entends que des commentaires positifs. Mais voilà, comme vous l’aurez compris après ces prolégomènes, je n’y arrive pas. Je reprends ma lecture, je lis trois pages, je ne sais plus ce que je lis, qui est qui, mon esprit s’égare, et je pense à tous les livres qui m’attendent dans mes PAL. Selon moi, le principal défaut de Lilliputia, c’est qu’il…

  • Battle Royale – Koushun Takami

    2073, République de Grande Asie (État créé en 1997 en lieu et place du Japon). Comme chaque année, cinquante classes de 3ème vont participer au Programme. La classe de 3ème B du collège de Shiroiwa, département de Katawa, compte quarante-deux élèves qui vont devoir s’affronter jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un, ou une. S’affronter c’est-à-dire s’entre-tuer. Pour cela, ils sont tous emmenés sur une île désertée pour l’occasion et nantis d’une arme chacun, tirée au hasard. Ça va de la fourchette au fusil mitrailleur en passant par l’arbalète, le fil à pêche et le pic à glace : inutile de dire qu’ils ne sont pas égaux devant la mort…

  • Le sot de l’ange – Christopher Moore

    Absurde, cocasse, délirant : aucun de ces adjectifs n’est de trop pour qualifier ce roman de Christopher Moore. Nous voilà à Pine Cove, petite bourgade californienne, peu avant Noël. Tout le monde est pris par la folie festive : les uns achètent leurs cadeaux tandis que les autres se déguisent en Père Noël. Dommage pour Dale Pearson, agent immobilier vraiment patibulaire, qui va tomber le cou le premier sur une pelle, tenue par son ex-femme qui déracinait un de ses chers sapins. C’était pour la bonne cause, c’était un accident… Heureusement pour l’ex-femme, arrive Tucker Case « mince, blond et bronzé, avec un look de surfeur vieillissant » qui l’aide à enterrer…