• Le jour où… – Paul Beorn

    Ce jour-là, c’est celui du Marchand de sable : tous les adultes se sont endormis. Tous les gens âgés de plus de seize ans se sont peu à peu affaissés, écroulés, pour sombrer dans une sorte de coma inexplicable. Rien à faire pour les en tirer. Le lendemain, c’est la fête sans les parents sur le dos, mais ensuite, l’ambiance tourne au vinaigre. Certains commencent à se livrer au pillage, à être violents, d’autres à entasser les denrées de premières nécessités. Allez savoir combien de temps ça peut durer ce coma ? Quand débute Le jour où… voilà une semaine que les adultes sont aux abonnés absents. Léo a eu…

  • 14-14 – Silène Edgar et Paul Beorn

    En cette année de commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, de nombreux romans sont publiés. Dans le cadre de formations, j’ai beaucoup lu sur le sujet et il faut avouer que les auteurs font en sorte d’en explorer bien des aspects depuis les points de vue les plus divers. 14-14 de Silène Edgar et Paul Beorn est certainement un des plus originaux puisque grâce à la fiction et à l’imagination, ils rendent possible une correspondance entre deux jeunes garçons à cent ans d’écart. Adrien d’abord. Il a treize ans, vit en 2014 et est très amoureux de Marion, son amie d’enfance. En ce premier janvier, il est bien…

  • Les derniers parfaits – Paul Beorn

    Les romans sur les Templiers, les Cathares, le Vatican et autres bondieuseries souvent médiévales, je m’en méfie : « encore… » est ma première réaction. Les derniers parfaits n’a donc pas échappé à ce réflexe, avant que je n’entame une lecture qui fut difficile sur un point : la police de caractère choisie est microscopique. Ça peut ressembler à un détail, mais ça ne l’est pas à mes yeux fatigués. Résultat : j’ai haché ma lecture afin de les soulager, ce qui n’est pas un avantage. Je l’ai cependant appréciée, essentiellement pour son originalité. C’est que Paul Beorn plonge son lecteur dans un contexte historique assez déconcertant. Trois hommes et une femme enchaînés parviennent…