• Il est de retour – Timur Vermes

    Sur un banc dans Berlin, Hitler se réveille. Il a fermé les yeux en 1945, sans souvenirs précis des derniers événements, et c’est en 2011 qu’il les rouvre. L’Allemagne va devoir faire avec : il est de retour. Il est un peu perdu Adolf, il  ne reconnait pas bien les lieux et puis, ça manque de nazis dans les rues. Les gens qu’il croise le regardent bizarrement, puis sourient pour la plupart. C’est que l’Allemand blasé en a vu et entendu beaucoup sur son ancien dirigeant, celui que ses ancêtres ont choisi de leur plein gré en 1933. Pourtant cet Hitler-là sort du lot par le réalisme de sa prestation : c’est…

  • Le passage de la nuit – Haruki Murakami

    La nuit est un cadre idéal pour que se développe l’univers onirique de Murakami. Une nuit qui ressemble à ce qu’elle est vraiment, si ce n’est quelques décalages, certains personnages étranges et quelques situations où affleure le fantastique. Les endroits choisis sont anonymes au possible, fast foods, cafétérias, bureaux, love hotels… là où la foule des noctambules se fond au décor en espérant passer inaperçue. Mais Murakami les nomme et lève le voile sur certains d’entre eux, le temps d’une moitié de cadran. La jeune Mari est en train de lire, seule dans un restaurant Denny’s. C’est une solitaire et une taiseuse qui ne recherche pas la compagnie. Mais Takahashi…

  • La colonie des ténèbres – Jérôme Bucy

    Le lecteur, amateur ou non de chauves-souris, suit alternativement deux fils narratifs. En 2006 à Paris, Andersen Olchansky est informaticien et passionné de chauves-souris. Il les observe, notamment dans les souterrains parisiens de la Petite Ceinture où en ce mois de mars elles achèvent leur période d’hibernation. Il est alerté par certains comportements extrêmement étranges : ça et là, quelques spécimens se réveillent, totalement désorientés, se battent entre eux et attaquent même des hommes. Malgré les protestations du groupe chimique, le nouvel insecticide Nat Green de Naturalis serait-il à l’origine de ces troubles du comportement ? Andersen se fait engager par Naturalis en tant qu’informaticien pour surveiller leur réseau informatique.…

  • Coco givrée – Nadine Monfils

    Par quel bout commencer, je ne sais, tant ce livre est étrange. Sachez d’abord que Nadine Monfils a écrit une trentaine de livres, peut-être y a-t-il dedans une clé pour apprécier celui-là. Et Nadine Monfils est belge. C’est sans doute aussi à prendre en compte pour cerner son humour. Elle convoque d’ailleurs bien des éléments de son pays comme on le voit déjà sur la couverture. Qui dit Magritte dit surréalisme et univers loufoque, et là, le lecteur est servi. Ce roman est farci de personnages improbables et de situations grotesques qui voisinent avec des scènes d’horreur crue. Le mélange me laisse extrêmement dubitative… Il y a à la base…

  • Le crépuscule des elfes – Jean-Louis Fetjaine

    En des temps légendaires, quatre tribus se partagent la terre : les nains, les elfes, les monstres et les hommes. Chacune d’elles détient un talisman, clé de son pouvoir. Celui des nains est l’épée de Nudd, que les humains appellent Excalibur. Ces quatre tribus vivent en équilibre, même si certaines se détestent. Mais un jour, Troïn, le roi des nains sous la Montagne Noire et gardien d’Excalibur est tué et on lui dérobe l’épée et une cotte de mailles d’argent. Le grand conseil, présidé par Pellehun, roi des hommes, se réunit. Des membres de chaque tribu siègent à ce conseil. Gaël, elfe gris et roi des elfes des marais est…