• Ravage – René Barjavel

    Pourquoi lire cette vieillerie ? Certainement parce que c’est Barjavel et que c’est le seul titre de SF lu par bien des profs de français qui nous le réchauffent comme une soupe depuis plus de soixante ans. Le but de ce billet est de vous dire pourquoi ne pas le lire. L’intrigue 2052 : dans une société industrielle et mécanisée, l’électricité vient à manquer. Très vite, Paris se transforme en jungle, chacun luttant pour sa survie. Même le jeune et sympathique François Deschamps, héros du roman, se transforme en assassin pour trouver à manger ; il n’hésite pas à faire assassiner des prisonniers. Il se transforme en fait en brute…

  • L’enchanteur – René Barjavel

    On connaît les talents de conteur de Barjavel. Il les met ici au service de la légende arthurienne, de sa légende arthurienne, faite de compilation et d’imagination. Les principaux personnages sont là : Merlin bien sûr, et la douce fée Viviane, la dame du Lac qui veille sur Lancelot comme sur son propre fils ; Morgane la maléfique et Guenièvre l’amoureuse ; Gauvain, Keu, Perceval et le pur Galaad… On reste cependant sceptique devant quelques oublis et anachronismes (humoristiques sans doute, mais tout de même…) : Lancelot, le célèbre chevalier à la charrette, ne monte pas dans la charrette, car il ne la croise pas, la reine Guenièvre n’ayant pas…