• la mort est une araignée patiente

    La mort est une araignée patiente – Henry S. Whitehead

    Quand on se fait défricheur d'Imaginaire, on trouve de formidables textes parmi les vieilleries. Ainsi la nouvelle collection "L'Eveilleur étrange" nous propose-t-elle quelques nouvelles du pasteur Henry S. Whitehead qui s'est beaucoup intéressé au vaudou alors qu'il était en fonction dans les îles Vierges des Caraïbes, au début du XXe siècle.

  • Le monde perdu – Arthur Conan Doyle

    Arthur Conan Doyle naît en 1859 à Edimbourg. Il y fait ses études et s’installe comme médecin en 1882. Il n’exercera cette profession que jusqu’en 1892, date à laquelle, son succès littéraire est tel qu’il peut vivre de sa plume. Pourtant, le premier de ses romans policiers Une étude en rouge ne date que de 1887. Mais le grand Sherlock Holmes rencontre un succès fulgurant et si important qu’il en occulte presque totalement certains pans de la production du grand pair anglais : il a écrit plusieurs romans historiques, ainsi que des histoires militaires et des traités de spiritisme. C’est bien sûr à sa grande œuvre de science-fiction que nous nous attacherons,…

  • Les mains d’Orlac – Maurice Renard

    En 1912, le docteur Alexis Carrel réussit les premières cultures de tissus humains. La même année, Gaston de Pawlowski imagine des banques d’organes dans son roman Voyage au pays de la quatrième dimension. Après Mary Shelley et H.G. Wells, la littérature française d’anticipation scientifique se lance elle aussi à l’assaut d’un thème qui fera florès en science-fiction : la greffe d’organes et les transformations de l’être humain. C’est en 1920 que le rémois Maurice Renard écrira le premier chef-d’œuvre français du genre. Maurice Renard : le précurseur de l’anticipation fantastique Maurice Renard naît en 1875 dans une famille très aisée. Très tôt, il se prend d’admiration pour Edgar Poe, Hoffman,…

  • Sortilèges et autres contes crépusculaires – Michel de Ghelderode

    Ghelderode, c’est le diamant qui ferme le collier de poètes que la Belgique porte autour du cou. Ce diamant noir jette des feux cruels et nobles. Ils ne blessent que les petites âmes. Ils éblouissent les autres. Jean Cocteau Talentueux et fragile Adémar Martens naît le 3 avril 1898 à Ixelles, en Belgique. Eduqué dans un milieu francophone, il fréquente l’école catholique. C’est un enfant solitaire et de santé fragile qui à l’âge de seize ans frôle la mort sous les assauts du typhus. Cette expérience le marque beaucoup et le contraint à interrompre ses études. Dès 1917, il tient une chronique artistique dans un journal bruxellois et en 1918…