• heimska

    Heimska. La Stupidité – Eiríkur Örn Norddahl

    La société hyperconnectée de Heimska a pour nom surVeillance et permet à chacun d'accomplir ses fantasmes de voyeurisme. Elle n'empêche cependant ni le terrorisme ni la fatuité intellectuelle. Et quand le temps s'accélère, qu'en est-il de l'humain au présent ?

  • LoveStar – Andri Snaer Magnason

    La dystopie est un genre à la mode. La preuve en est que les éditeurs rivalisent d'originalité pour nous proposer des écrivains d'origines variées. Avec l'Islandais Andri Snaer Magnason chez Zulma, c'est de l'homme hyper connecté dont il s'agit, celui qu'on connaît trop bien aujourd'hui.