• Le gène du doute – Nicos Panayotopoulos

    2063. James Wright, écrivain, vit ses derniers jours sur son lit d’hôpital. Il écrit alors ses mémoires qui dressent le portrait de la vie littéraire durant plus de dix décennies. Années ô combien agitées puisque c’est alors qu’un scientifique met au point le test de Zimmerman permettant de savoir, grâce à une simple prise de sang, si l’on est ou non porteur du gène de l’artiste. Le monde littéraire, et en particulier les éditeurs, ne se fonde plus, dès lors que sur le test : on est ou on n’est pas écrivain, peintre, sculpteur… James Wright est un de ceux qui refusent de se soumettre à la dictature du test.…