• L’origine du mal – Gilles Haumont

    J’aime bien lire des premiers romans. Encore plus des premiers romans d’anticipation publiés chez des éditeurs non spécialisés comme c’est le cas ici. Je me dis que les auteurs ont passé du temps, ont peaufiné leur truc pour donner le meilleur de leur imagination et de leur savoir-faire. C’est excitant, je trouve. Après quinze ans d’études acharnées, Guillaume Beaumont a brillamment réussi le concours d’inspecteur d’INGEN (INternational GENetic agency) dont la devise est : « Servir et protéger la pureté de la race humaine ». Cet organisme se présente, aux yeux du nouveau lauréat comme le « dernier rempart contre la barbarie des manipulations génétiques incontrôlées ». C’est que quelques décennies plus tôt, l’humanité a eu…