• Mama – Andrés Muschietti

    Mama, oui, mais tout commence à cause de papa (Jaime Lannister Nikolaj Coster-Waldau) qui un jour pète les plombs, zigouille femme et collègues (ce qu’on ne voit pas) et part avec ses deux petites filles sur les routes enneigées. Il roule vite, trop vite et c’est l’accident. Tous trois errent dans la forêt jusqu’à une maison abandonnée (la fameuse cabane au fond des bois…). Là, il compte bien achever son œuvre morbide mais au moment où il pointe son arme sur la petite Victoria (Megan Charpentier), trois ans, il est… emporté ? Déchiqueté ? Allez savoir… Papa avait un frère (Nikolaj Coster-Waldau, à nouveau et c’est tant mieux…), qui cinq ans après…