• Ysabel – Guy Gavriel Kay

    L'écrivain canadien s'intéresse au passé celte de la Provence, à ses mythes et surtout ses lieux qui marquent encore le paysage aujourd'hui. L'intrigue moderne trouve ses racines dans une rivalité millénaire, une histoire d'amour et de mort qui recommence sans cesse. Dommage que la traduction desserve ce texte lauréat du World Fantasy Award 2008.

  • Phaos – Alain Bergeron

    Un roman québécois d’inspiration cyber punk comptant plus de 550 pages et écrit par un conseiller politique, ça peut être impressionnant, mais c’est tout à fait plaisant et accessible. Nous avons affaire à une super intelligence artificielle, Phaos, initiée par le Maître du monde c’est à dire Simon Odako, président du congrégat Thor Corp, multinationale surpuissante. Mais Phaos a été sabotée : ses informations ultra secrètes, devant servir à organiser l’alimentation et donc la survie de neuf millions d’hommes sur la Lune, ont disparu. Chacun est soupçonné, tout le monde se tire dans les pattes car c’est la loi du chacun pour soi et de la détestation générale. Simon Odako…