• 22/11/63 – Stephen King

    Ce qu’il faut pour lire ce Stephen King-là, c’est du temps. Du temps pour lire ces neuf cent trente-six pages (postface comprise) mais aussi du temps comme on savait en prendre avant, quand la vie n’allait pas aussi vite. Car que celui qui pense être précipité dans les événements du 22/11/63, il y a donc tout juste cinquante ans, se détrompe : Jake Epping, voyageur temporel, n’a d’autres possibilité que d’émerger dans le passé le 09/09/58. Cinq ans s’écouleront donc, et même plus que ça, avant le jour fatidique où Lee Harvey Oswald assassina le président Kennedy. Ou tenta d’assassiner, allez savoir… Tout commence par un traditionnel prof de fac, Jake…

  • L’Eternel – Joann Sfar

    Dans la course à la publication d’un premier roman, certains auteurs, ont plus de chance que d’autres. Ainsi, il n’est ici besoin que de quelques mots en quatrième de couverture pour allécher l’éventuel lecteur de L’Eternel : « Les vampires, ça n’existe pas. La psychanalyse, ça ne marche pas. On était vraiment faits pour se rencontrer. Le premier roman de Joann Sfar« . Joann Sfar aime les vampires, les petits et les grands. Il adapte ses BD pour les écrans, petits et grands. Et adaptera lui-même L’Eternel en série télévisée. Ça ressemble à un succès programmé. Et ça me donne envie d’y aller voir même si je n’apprécie pas son graphisme bien…

  • Le mystère du lac – Robert McCammon

    Alors qu’il n’a que douze ans, Cory assiste à un accident qui va marquer sa vie : une voiture sort de la route et plonge dans le lac. Son père plonge lui aussi pour tenter d’aider le passager : il constate que ce dernier est menotté au volant et qu’il a été battu à mort. Il ne peut plus rien faire. Cory qui assiste de loin à la tentative de sauvetage, aperçoit un homme qui comme lui contemple la scène. Quand il se rend à l’endroit où se trouvait cet homme, il trouve une plume verte. La voiture et son conducteur ont disparu corps et biens, il est impossible de les repêcher…

  • Gótico – Rafael Ábalos

    Malgré son titre, Gótico ne se déroule pas au Moyen Age mais de nos jours, à New York. Dans une première partie, le lecteur suit trois fils narratifs qui n’ont rien à voir entre eux : un vieil homme se réveille dans ce qui semble être les oubliettes d’un château. D’abord amnésique, il se souvient peu à peu qu’il est Kenneth Kogan et qu’il vit au XXIe siècle. Mais des moines lui rendent visite et l’accusent d’hérésie. On suit par ailleurs l’enquête de Aldous Fowler, police de New York, chargé d’enquêter sur la mort du docteur Hart, une scientifique renommée pour ses travaux sur la mémoire et les neurones :…