• Panthéon – Adam, Convard et Han

    Un terrible ratage que cette bande dessinée qui m’a agacée de bout en bout. En raison de la montée des eaux, l’humanité a été contrainte de quitter la Terre et de s’installer sur la Lune. Y a été mise en place une sorte d’utopie démocratique : paix éternelle, instruction, à manger pour tous et pas de religion. « Il ne subsiste donc plus aucun facteur de discorde. Le temps coule, chaque jour semblable, mécanique et sans joie ». Survient une vague de suicides qui alerte le Consistoire lunaire, laïque et démocratique, et ses scientifiques de tout poil. Conclusion : « la nouvelle humanité se meurt d’une maladie imprévue : l’absence de mémoire », ou amnesia morbide, ou…