• Silhouette – Jean-Claude Mourlevat

    Silhouette est un recueil de dix nouvelles, pour la jeunesse ou pas, de Jean-Claude Mourlevat. Aucune ne ressortit aux genres de l’Imaginaire mais toutes sont tellement plaisantes que je me fais un plaisir d’en parler. Encore que « plaisantes » n’est peut-être pas l’adjectif qui convient car ces textes sont le plus souvent cruels et sombres, marqués par la tristesse et parfois l’injustice de la vie. Cruel le sort de Pauline, héroïne de la nouvelle éponyme qui se fait une joie d’être engagée pour tourner un tout petit rôle auprès de son acteur favori. Ce n’est qu’en regardant le film, entourée de tous ses amis et de sa famille qu’elle comprendra (et…

  • Une collection très particulière – Bernard Quiriny

    Le narrateur de ce recueil de nouvelles très liées entre elles permet au lecteur d’entrer dans la bibliothèque de Gould, connue des lecteurs de Bernard Quiriny. C’est lui le propriétaire de cette très particulière et réjouissante collection, accessible qu’à de très rares privilégiés, nous sommes donc chanceux. Et doublement puisque Bernard Quiriny nous initie également à d’autres univers improbables comme celui de dix villes, elles aussi très particulières. Il se fait même sociologue en étudiant les conséquences de certains phénomènes propres à « notre époque ». Quels phénomènes ? Les résurrections en masse par exemple ou la liberté de s’appeler comme on veut. On n’imagine pas le désordre social qui en résulte, passé…

  • Ainsi naissent les fantômes – Lisa Tuttle

    Il faut l’avouer d’emblée : c’est la magnifique couverture de Stéphane Perger qui m’a fait ouvrir ce recueil de nouvelles, moi qui n’en suis pas une grande lectrice. Encore moins quand il s’agit de textes sur la féminité,  car je n’apprécie guère la littérature de genre et ce qu’elle implique de revendications qui me passent bien au-dessus de la tête et m’ennuient. Or, je ne me suis pas du tout ennuyée à cette lecture, bien au contraire : au rythme d’une nouvelle par jour, j’ai découvert avec plaisir, et une certaine fascination morbide, l’univers de Lisa Tuttle. Les héroïnes de Lisa Tuttle sont le plus souvent les narratrices de ces histoires étranges,…

  • Les femmes vampires – Jacques Finné et Jean Marigny

    Pour présenter la problématique de ce recueil sur les femmes vampires, je ne saurais mieux dire que les premières phrases de la préface signée Jean Marigny : « La littérature et le cinéma ont souvent donné l’impression que le mythe du vampire était essentiellement masculin. De Lord Ruthven et du mort-vivant séducteur des romans d’Anne Rice en passant par l’immortel comte Dracula de Bram Stoker, la littérature, puis le cinéma nous ont présenté toute une galerie de héros – ou de anti-héros – d’outre-tombe particulièrement virils. Or, il ne faudrait pas oublier que les femmes vampires sont apparues dans l’imaginaire occidental bien avant Lord Ruthven« . Deux grands spécialistes se proposent donc…

  • Interférences – Yoss

    Voici un recueil de nouvelles ou plutôt, comme le traduit Sylvie Miller, un roman novelliste, composé de trois textes mettant en scène le petit pays et le grand pays, ennemis de toujours dont voici un des portraits : « Dans le grand pays, gouvernait depuis plusieurs décennies une poignée de riches blasés, grâce à un système simple et efficace : l’achat des voix d’un peuple éduqué dans le principe que l’argent guide le monde et habitué au fait que tout a un prix. C’était, bien évidemment, une démocratie. Dans le petit pays, gouvernait depuis plusieurs décennies son affable dictateur (Grand Timonier du Destin National), élu chaque année par son peuple lors d’élections…