• Mama – Andrés Muschietti

    Mama, oui, mais tout commence à cause de papa (Jaime Lannister Nikolaj Coster-Waldau) qui un jour pète les plombs, zigouille femme et collègues (ce qu’on ne voit pas) et part avec ses deux petites filles sur les routes enneigées. Il roule vite, trop vite et c’est l’accident. Tous trois errent dans la forêt jusqu’à une maison abandonnée (la fameuse cabane au fond des bois…). Là, il compte bien achever son œuvre morbide mais au moment où il pointe son arme sur la petite Victoria (Megan Charpentier), trois ans, il est… emporté ? Déchiqueté ? Allez savoir… Papa avait un frère (Nikolaj Coster-Waldau, à nouveau et c’est tant mieux…), qui cinq ans après…

  • La révolte des morts vivants – Amando de Ossorio

    La Révolte des morts vivants est le premier film de la tétralogie que l’espagnol Amando de Ossorio consacra aux morts vivants. Nous sommes en 1972, Franco n’est pas encore tout à fait mort mais à l’image des moines templiers, l’Espagne sort de sa léthargie et secoue les bonnes vieilles valeurs conservatrices qui pourrissent et se désintègrent. Betty (Lone Fleming) et Virginia (María Elena Arpón) se retrouvent par hasard au bord d’une piscine tout ce qu’il y a de plus bétonnée et kitch. Virginia propose à son amie, avec laquelle elle a eu une aventure homosexuelle en pension, de partir avec elle et son fiancé (César Burner) pour un séjour au…

  • Ouvre les yeux – Alejandro Amenábar

    César (Eduardo Noriega) est un tombeur, aucune fille ne lui résiste et aucune ne lui suffit. Pour sa réputation, il lui en faut une nouvelle chaque soir. Son pote Pelayo (Fele Martínez) le sait bien, lui qui a tant de mal à en emballer une. Il y en a pourtant une qui l’agace bien César, c’est Nuria (Najwa Nimri) : il a passé une nuit avec elle, et elle insiste, malgré son refus. Au cours d’une soirée qu’il organise chez lui pour son anniversaire, César essaie de se défaire des attentions de Nuria en draguant Sofía (Penélope Cruz) , une fille arrivée avec Pelayo. Il la ramène chez elle, mais…

  • The White Zombie – Victor Halperin

    Il faut un début à tout et on s’accorde pour considérer The White Zombie comme le premier film de zombies. En tout cas, il est profondément lié aux origines vaudous de ces morts vivants, puisque l’intrigue se déroule à Haïti. Neil (John Harron) et Madeline (Madge Bellamy), un jeune couple d’amoureux arrivent sur l’île et rejoignent la demeure de Charles Beaumont (Robert Frazer), un riche planteur qui les a invités à venir y célébrer leur mariage. En fait, il est amoureux de la jeune femme et cherche à la faire renoncer à ses noces. Devant son entêtement, Beaumont s’adresse à un sorcier blanc, Legendre (Bela Lugosi) probablement français, pour qu’il…