A propos


Mes Imaginaires sont nés le 6 janvier 2004. C’était alors un site hébergé sur Free. En 2008, Mes Imaginaires sont devenus un blog, pour plus de convivialité et de simplicité. Hébergé d’abord sous Overblog, il a déménagé chez OVH avec une interface WordPress en août 2013. On me trouve aussi sur Tête de lecture.

Depuis 2008, je suis membre du Grand Prix de l’Imaginaire et j’en suis ravie. C’est la raison pour laquelle je ne lis pratiquement plus que des nouveautés en matière de littératures de l’Imaginaire (qui sont environ 1/3 de mes lectures). Depuis 2015, je suis aussi membre du comité de sélection pour le Prix du Roman historique des Rendez-Vous de l’Histoire.

Je suis animatrice et médiatrice de débats. J’interviens lors de tables rondes et festivals littéraires : America (Vincennes), Les Rendez-Vous de l’Histoire (Blois), Les Imaginales (Épinal), Étonnants Voyageurs (Saint-Malo)…

Depuis 2004, je suis formatrice indépendante en bibliothèques municipales, intercommunales et départementales, et en centres de formation : je voyage donc dans toute la France pour porter la bonne parole de la littérature auprès de bibliothécaires, enseignants, libraires…

J’ai le statut d’auto-entrepreneur, ce qui correspond peu ou prou à « profession libérale du pauvre au XXIe siècle ». Je tente de vivre de littérature, de culture et de partage de connaissances, ce qui relève aujourd’hui du défi.

Mes spécialités : littératures espagnole, hispano-américaine, américaine, de l’Imaginaire ; roman historique et western ; Réseaux Sociaux du Livre ; cinéma fantastique, d’horreur et d’épouvante.

Mon parcours universitaire : DEUG d’espagnol, maîtrise de lettres (Le mythe de Psyché dans la littérature du XVIIe siècle), maîtrise d’histoire (Écrire une vie de sainte : Vita sanctae Mariae Oigniacensis de Jacques de Vitry -1216).

Le détail de tout ça sur mon blog professionnel, et pour compléter ce tableau : j’ai trois chats, suis ceinture noire de judo 1er dan et commissaire sportif départemental. Je vis à Vendôme.

Si vous aimez Mes Imaginaires, vous pouvez suivre via Twitter.

 

Sandrine Brugot Maillard