GPI 2018 : les nominés


Après la sélection annuelle, c’est toujours un plaisir de vous révéler la liste des nominés au Grand Prix de l’Imaginaire 2018. Bonne lecture à tous, nous vous attendons au festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo (19-21 mai 2018) pour la remise officielle.

.

1) Roman francophone

La Désolation de Pierre Bordage (Bragelonne)

Toxoplasma de Calvo (La Volte)

Le Temps de Palanquine de Thierry Di Rollo (Le Bélial’)

La Société des faux visages de Xavier Mauméjean (Alma)

 

2) Roman étranger

La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins traduit de l’anglais (américain) par Jean-Daniel Brèque (Denoël, Lunes d’encre)

Bagdad, la grande évasion ! de Saad Z. Hossain traduit de l’anglais (bangladeshi) par Jean-François Le Ruyet (Agullo)

L’Arche de Darwin de James Morrow traduit de l’anglais (américain) par Sara Doke (Au Diable Vauvert)

2312 de Kim Stanley Robinson traduit de l’anglais (américain) par Thierry Arson (Actes Sud, Exofictions)

 

3) Nouvelle francophone

« Serf-Made-Man ? ou la créativité discutable de Nolan Peskine » d’Alain Damasio (in Au bal des actifs, La Volte)

L’Empire électrique de Victor Fleury (Bragelonne)

« Carnaval, l’Aire Tripartite » de Laurent Genefort (in Bifrost n°86)

Point du jour de Léo Henry (Scylla)

Few Of Us de luvan (Dystopia)

« Terre de Brume » de Cindy Van Wilder (in Galaxies n°47)

« Terre de Brume » de Cindy Van Wilder (in Galaxies n°47)
« Terre de Brume » de Cindy Van Wilder (in Galaxies n°47)
« Terre de Brume » de Cindy Van Wilder (in Galaxies n°47)

 

4) Nouvelle étrangère

« Qui t’attendra sur le pas de la porte ? » de Lesley Nneka Arimah traduite de l’anglais (américain) par Thomas Bauduret (in Galaxies n°46)

Danses aériennes de Nancy Kress traduite de l’anglais (américain) par Thomas Bauduret et Pierre-Paul Durastanti (Le Bélial’, Une Heure lumière & Quarante-Deux)

Certains ont disparu et d’autres sont tombés de Joel Lane traduit de l’anglais par Jean-Daniel Brèque (Dreampress)

Des vampires dans la citronneraie de Karen Russell traduite de l’anglais (américain) par Valérie Malfoy (Albin Michel, Terres d’Amérique)

 

5) Roman jeunesse francophone

Sang maudit d’Ange (Castelmore)

La Maison des reflets de Camille Brissot (Syros)

Power Club, tomes 1 & 2 d’Alain Gagnol (Syros)

Les Mystères de Larispem, tomes 1 & 2 de Lucie Pierrat-Pajot (Gallimard Jeunesse)

Roslend, tomes 1 & 2 de Nathalie Somers (Didier Jeunesse)

 

6) Roman jeunesse étranger

Robot sauvage de Peter Brown traduit de l’anglais (américain) par Alice Marchand (Gallimard Jeunesse)

Les Cartographes, tomes 1 à 3 de S.E. Grove traduite de l’anglais (américain) par Sophie Dabat (Nathan)

Esclaves de Vic James traduite de l’anglais par Julie Lopez (Nathan)

Diabolic – Protéger ou mourir de S.J. Kincaid traduite de l’anglais (américain) par Éric Moreau (Bayard)

La Faucheuse de Neal Shusterman traduit de l’anglais (américain) par Cécile Ardilly) (Robert Laffont, R)

 

7) Prix Jacques Chambon de la traduction

Jean-Daniel Brèque pour Certains ont disparu et d’autres sont tombés de Joel Lane (Dreampress), La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins (Denoël, Lunes d’encre) et Apex de Ramez Naam (Presses de la Cité)

Michelle Charrier pour La Cinquième saison de N.K. Jemisin (J’ai Lu, Nouveaux Millénaires)

Anne Coldefy-Faucard pour Telluria de Vladimir Sorokine (Actes Sud, Exofictions)

Jean-François Le Ruyet pour Bagdad, la grande évasion ! de Saad Z. Hossain (Agullo)

Valérie Malfoy pour Des vampires dans la citronneraie de Karen Russell (Albin Michel, Terres d’Amérique)

 

8) Prix Wojtek Siudmak du graphisme

Peter Brown pour Robot sauvage de Peter Brown (Gallimard Jeunesse)

Daniel Egneus pour American Gods et Le Monarque de la vallée de Neil Gaiman (Au Diable Vauvert)

Stéphane Perger pour Point du jour de Léo Henry (Scylla) et Few Of Us de luvan (Dystopia)

Aurélien Police pour ses couvertures de la collection Une heure-lumière (Le Bélial’)

 

9) Essai

Lovecraft au prisme de l’image de Christophe Gelly et Gilles Menegaldo (Le Visage vert)

Heavy Metal, l’autre Métal Hurlant de Nicolas Labarre (Presses Universitaires de Bordeaux)

Étoiles rouges. La littérature de science-fiction soviétique de Viktoriya Lajoye et Patrice Lajoye (Piranha)

Logique de la science-fiction. De Hegel à Philip K. Dick de Jean-Clet Martin (Les Impressions nouvelles)

Petit guide de la science-fiction au Québec de Jean-Louis Trudel (Alire)

 

10) Prix spécial

 

Les éditions Le Bélial’ et Dystopia pour l’intégrale du Rêve du démiurge de Francis Berthelot

Les éditions Callidor pour leur travail « archéologique » et la qualité de leurs parutions

Les éditions Mnémos pour L’Intégrale de Clark Ashton Smith

Ellen Herzfeld et Dominique Martel pour leur travail au service de la science-fiction depuis plus de 30 ans, dont les recueils de la collection Quarante-Deux aux éditions du Bélial’

.

Le site officiel du Grand Prix de l’Imaginaire.

.
.

Pour recevoir un mail à chaque nouvel article publié :

.

Joel Sutherland le Canadien va-t-il renouveler le genre du roman de maison hantée ? Comme il se doit, la couverture de La maison abandonnée est sombre, tentante à souhait si on aime le mystère et les vieilles baraques qu’il n’est pas conseillé de chercher à retaper. Alors, peur ou pas peur ?…
Voici les lauréats du Grand Prix de l'Imaginaire 2018 qui seront récompensés le dimanche 20 mai au cours du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo (19-21 mai 2018). Félicitations à eux, ce fut encore une belle année de lecture ! . 1) Roman francophone Toxoplasma de Calvo (La Volte)   2) Roman…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “GPI 2018 : les nominés