Nominés pour le GPI 2017


Après la sélection, voici la liste des nominés pour le GPI 2017. Quelques-uns de mes collègues jurés et moi-même remettrons les prix aux lauréats au cours du festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo le dimanche 4 juin 2017.

Nominés pour le GPI 2017

Roman français (francophone)

Christophe CARPENTIER, Le mur de Planck (tome 1), P.O.L.

Laurent KLOETZER, Vostok, Denoël

Romain LUCAZEAU, Latium (tomes 1 et 2), Denoël

Vincent MESSAGE, Défaite des maîtres et possesseurs, Seuil

Olivier PAQUET, Jardin d’hiver, L’Atalante

.

Roman étranger

Marie BRENNAN, Mémoires, par lady Trent (tomes 1 et 2), L’Atalante

Becky CHAMBERS, L’espace d’un an, L’Atalante

Liu CIXIN, Le problème à trois corps, Actes Sud

Ann LECKIE, Les chroniques du Radch, J’ai Lu

China MIÉVILLE, Merfer, Fleuve

Ahmed SAADAWI, Frankenstein à Bagdad, Piranha

.

Nouvelle francophone

AYERDHAL, « Le syndrome Potemkine » (in Scintillements), Au Diable Vauvert

Thomas DAY, « Dragon », Le Bélial’

Paul Martin GAL, La cité des lamentations, Nestiveqnen

Frédérick GUICHEN, « Pigeon, Canard et Patinette », Le Passager clandestin

Brice TARVEL, « L’échelle de Dieu » (in Galaxies n°44/86)

.

Nouvelle étrangère

Adam-Troy CASTRO, « Une brève histoire des formes à venir » (in Angle Mort n°11)

Kij JOHNSON, Un pont sur la brume, Le Bélial’

Ken LIU, L’homme qui mit fin à l’histoire, Le Bélial’

Sofia SAMATAR, « Honey Bear » (in Angle Mort n°11)

Vandana SINGH, Infinités, Denoël

Peter WATTS, Au-delà du gouffre, Le Bélial’ & Quarante-Deux

.

Roman jeunesse francophone

Roxane DAMBRE, Scorpi (tomes 1 à 3), Calmann-Lévy

Estelle FAYE, La voie des oracles (tomes 1 à 3), Scrinéo

Johan HELIOT, Les sous-vivants, Seuil Jeunesse

Nathalie LE GENDRE, Jeunesse éternelle, Bayard

Nathalie STRAGIER, Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, Syros

Aurélie WELLENSTEIN, Les loups chantants, Scrinéo

.

Roman jeunesse étranger

James DASHNER, La partie infinie, Pocket Jeunesse

Pintip DUNN, Forget Tomorrow, Lumen

Alison GOODMAN, Le club des mauvais jours (tome 1), Gallimard Jeunesse

Polly SHULMAN, La malédiction Grimm (tomes 1 à 3), Bayard

Catherynne M. Valente, Féérie (tomes 1 et 2), Balivernes

.

Traduction

Jacques COLLIN pour L’inclinaison de Christopher Priest, Denoël

Hélène COLLON pour L’exégèse de Philip K. Dick, J’ai Lu

Patrick MARCEL pour Les chroniques du Radch (tomes 1 à 3) d’Ann LECKIE, J’ai Lu

Nathalie MÈGE pour Merfer de China MIÉVILLE, Fleuve

France MEYER pour Frankenstein à Bagdad de Ahmed SAADAWI, Piranha

.

Graphisme

Nicolas FRUCTUS pour Gotland de Thomas Day & Nicolas Fructus, Le Bélial’

Todd LOCKWOOD pour Mémoires, par lady Trent de Marie BRENNAN, L’Atalante

MANCHU pour Au-delà du gouffre de Peter WATTS, Le Bélial’

Stéphane PERGER pour l’anthologie Adar, Dystopia

Aurélien POLICE pour L’inclinaison de Christopher Priest Denoël

Laura VICÉDO, Marion et Philippe AUREILLE pour BOXing dolls de Pierre BORDAGE, Organic

.

Essai

Quentin Deluermoz & Pierre Singaravélou, Pour une histoire des possibles. Analyses contrefactuelles et futurs non advenus, Seuil

Claude Fierobe, Les ombres du fantastique, Terre de Brume

Benoît Grison, Du yéti au calmar géant. Le bestiaire énigmatique de la cryptozoologie, Delachaux et Niestlé

Ursula Le Guin, Le langage de la nuit – Essai sur la science-fiction et la fantasy, Aux Forges de Vulcain

Pacôme Thiellement, Cinema Hermetica, Super 8 Editions

.

Prix spécial

Les éditions Alma pour la réédition des œuvres de Jean Ray

Les éditions Armada pour leur collection « Carnets de croquis »

Les éditions Aux Forges de Vulcain pour leur édition de La Source au bout du monde de William Morris, à l’identique de celle faite par l’auteur.

Les éditions du Bélial’ pour leur collection de novellas « Une Heure-lumière »

Hélène Collon et les éditions J’ai Lu pour la publication de L’Exégèse de Philip K. Dick

L’anthologie Adar, dirigée par Léo Henry, avec des textes non signés de Stéphane Beauverger, David Calvo, Alain Damasio, Mélanie Fazi, Vincent Gessler, Sébastien Juillard, Léo Henry, Laurent Kloetzer, Norbert Merjagnan, luvan, Anne-Sylvie Salzman et Mahéva Stephan-Bugni, sur des illustrations de Stéphane Perger (Dystopia)

J'aime beaucoup l'humour de Leandro Ávalos Blacha. Il me fait rire avec des personnages et des situations qui n'ont a priori rien de drôles et qui pourraient même paraître extrêmement lourdingues. C'est le cas dans Malicia, son troisième roman publié en France grâce aux éditions Asphalte. Juan Carlos et Perla…
Quel étrange livre que Les papillons géomètres... Il développe un imaginaire personnel qui séduit par son originalité. La quatrième de couverture évoque la fantasy spirite : je ne sais pas de quoi il s'agit, mais comme il y a des médiums, de l'au-delà et des fantômes, je dirais que ce…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Nominés pour le GPI 2017

    • Sandrine Brugot Maillard Auteur du billet

      Ecoute, je ne peux pas te répondre car les jeux sont faits déjà et je dois rester muette… nous en reparlerons au moment de la publication des lauréats 😉

  • Le chien critique

    Comme je ne suis pas juré, je peux vous donner mes lauréats
    Roman français : Vincent Message
    Roman étranger, je n’en ai lu aucun, mais le Mieville m’attends.
    Watts en nouvelle étrangère
    En traduction, Colin pour son travail sur l’inclinaison

    Comment est faite la sélection, certains textes me donnent l’impression d’être « vieux » ?

    • Sandrine Brugot Maillard Auteur du billet

      Tous les textes de cette liste sont parus entre janvier et décembre 2016. Le Message par exemple, en janvier 2016 me semble-t-il : il peut donc sembler plus vieux que des textes parus en novembre ou décembre…

    • Sandrine Brugot Maillard Auteur du billet

      Eh bien moi, je ne peux rien dire ici avant la proclamation des lauréats. Ceci dit, hum… certains de mes billets parlent d’eux-mêmes et peuvent donner une idée de mes votes… mais bien sûr, nous sommes dix votants et tous les jurés n’ont pas aussi bon goût que moi 😀