BD/Mangas

Le voyage improbable – Turf

Chouette, revoilà Turf ! Il suffit d’entrapercevoir la couverture pour deviner que le grand Turf est de retour au mieux de sa forme. Ces visage, ces couleurs, ces situations complètement absurdes et drôles, c’est bien lui. Allez hop, c’est parti pour le voyage improbable d’un phare dans les étoiles. Le professeur Schnaps et ses étudiants viennent de faire une découverte incroyable au pied du phare d’Ouestan : un plésiosaure à deux têtes ! Vite vite, il accourt avec sa pioche et son cigare : il faut faire vite, la marée va remonter sous peu.

le voyage improbable 001

Il retrouve sur place le professeur Noodle, son collègue britannique, qui lui présente un autre universitaire, le professeur Kurt Fruchttück de l’université de Kugluktuk… un type bizarre, qui critique et la ramène tout le temps. A tel point qu’on pourrait en venir à se fâcher si… si suite à une explosion de gaz, le phare n’était arraché au rivage et propulsé dans l’espace. Sur le terre-plein qui l’entoure, les trois universitaires et deux sémillantes étudiantes ; dans le phare, le vieux gardien. Les voilà partis dans un voyage pour le moins rocambolesque.

dans l'espace 001

Fruchttück 001Six voyageurs de l’espace dans un phare volant, voilà qui n’est pas banal et qui donne le ton. Même Hergé a fait plus réaliste. C’est donc à un périple absurde et rocambolesque que nous convie le génial créateur de La nef des fous. C’est l’espace d’avant la science-fiction, celui d’Albert Robida et Cyrano de Bergerac et pourtant les allusions à la conquête spatiale ne manquent pas. Pensez donc, ils retrouvent même Laïka !

Les situations cocasses s’enchainent de même que les dialogues désopilants : car ce Fruchttück est, disons le, un véritable emmerdeur, jamais content, jamais satisfait, égoïste et prétentieux. D’ailleurs, qui est-il ce Fruchttück, hein ? Il n’a pas l’air un peu bizarre ?

Reste plus qu’à espérer que la réponse nous arrive avant la fin de la décennie, n’est-ce pas monsieur Turf que vous n’allez pas nous faire attendre quinze ans le dénouement ?

 

Le voyage improbable-1, Turf, Delcourt, octobre 2014, 48 pages, 13,95€

 

A lire aussi :

Car les temps changent – Dominique Douay Hier, 31 décembre 1963, Léo avait trente-trois ans et vivait à Paris. Aujourd'hui, Léo a toujours trente-trois ans et vit toujours à Paris. Rien ne de...
Le visiteur de l’Anti-Monde – Jean-Pie... Joachim est un jeune garçon pas comme les autres : solitaire, rêveur, il a la tête dans les étoiles et le coeur en peine depuis que sa mère est mort...
Infaillible ? – Christophe Lambert Gloria Griffin est une voyante qui a eu son heure de gloire mais qui, à la suite de la mort d’un de ses clients, s’est retirée du monde. Un jour de 20...
Les étoiles meurent aussi – Christophe Lambe... Voici, résumé en quatrième de couverture, l'argument de la collection Quark noir : "Quark Noir : la science kidnappe le polar". Biopuces, animats, o...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *