Jeunesse

Les Héritiers de l’Aube – Patrick Mc Spare

Les héritiers de l'aubeAlex, Laure et Tom sont les héritiers de l’Aube. Alex, dix-huit ans, vit de nos jours à Sydney. Laure, vingt-deux ans, est la compagne du brigand Cartouche. Quant à Tom, douze ans, c’est un pur produit de l’East End et des pires années de Whitechapel. Tous trois se trouvent catapultés en 1413 sur ordre de Merlin, oui, l’Enchanteur.

Alors qu’ils sont sur le point de mourir, les trois jeunes gens voient arriver deux zombies, dont un moine décapité, qui les informent de leur mission : « conquérir une pierre envoûtée avant un démon aux multiples apparences et secondé par ses créatures ». Ce démon, c’est Trismégiste, Hermes de son petit nom, un entêté sanguinaire de la race des Fomoré, « les forces du Mal auxquelles croyaient les tenants de l’ancienne religion ». Il se glisse dans le corps de n’importe qui pour mieux tromper ses ennemis, envoûte et dépèce à l’envi. Bref, un vrai méchant.

Armagnacs & Bourguignons dessin de P. Mc Spare
Armagnacs & Bourguignons
dessin de P. Mc Spare

Face à lui, nos trois héros ne sont pas démunis. Eux qui en leur temps se sont toujours senti différents apprennent qu’ils sont les héritiers des Primo-Sorciers dont ils ont hérité un certain nombre de capacités. Mais il va falloir apprendre à les utiliser, à les maîtriser, ce dont se charge Nicolas Flamel, rien de moins. Car Tom est un descendant du grand alchimiste, tandis qu’Alex appartient à la lignée de Raspoutine et Laure à celle du comte de Saint-Germain. De beaux ancêtres dont ils ignoraient tout…

Les Héritiers de l’Aube repose sur trois ingrédients : l’aventure, la magie et l’Histoire. Patrick Mc Spare ne se simplifie pas la tâche en choisissant une période peu connue du lectorat-cible. Si la guerre de Cent Ans est une référence incontournable, son contexte et ses protagonistes sont complexes, pour le moins. L’auteur s’en sort plutôt bien grâce à une galerie de personnages bien trempés et quelques notes de bas de page salvatrices.

L’action est au rendez-vous avec des combats énergiques, des scènes de possession parfois cruelles et de jeunes héros infatigables et motivés. Si ces ingrédients rencontrent des lecteurs amateurs d’Histoire, Les Héritiers de l’Aube devraient les contenter.

Une interview de Patrick Mc Spare sur Actu SF

 

Les Héritiers de l’Aube – 1 : le septième sens, Patrick Mc Spare, Scrinéo, octobre 2013, 337 pages, 16.90€

A lire aussi :

Automates – Nathalie Le Gendre Nous sommes au XXIIIème siècle dans un pays où les femmes doivent porter robes et cheveux longs. La technologie la plus avancée y côtoie les voitures ...
Transgenic World – Michel Honaker Ça y est, c'est fait, la Lune est habitable. Le professeur Suntham, généticien, a réalisé ce vieux rêve de l'humanité et désormais, des villes sont ...
Les Maléfices d’Halequin / 1 – Marc Ca... Voici un petit roman jeunesse plaisant à plus d'un égard. C'est l'histoire, classique en fantasy, d'une quête menée par quelques personnages que tout ...
La fin du monde – Fabrice Colin Le monde, dans quelques années. Jim est Américain, Xian Chinois, Hafsa vit au Caire et François à Paris. Seuls Jim et François se connaissent mais les...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *