Jeunesse

Enclave – Ann Aguirre

Ann Aguirre 1Ann Aguirre donne la parole à Trèfle, alors qu’elle est sur le point de voir son rêve s’accomplir : devenir Chasseuse. Dans l’enclave souterraine Collège, où l’espérance de vie est de vingt-cinq ans, on peut aussi devenir Géniteur ou Ouvrier car chacun a une place utile à la collectivité. Trèfle a toujours voulu se battre contre les Monstres, elle a été entrainée pour ça et le jour de son anniversaire elle accède enfin à ce statut.

On lui octroie Del pour coéquipier, un jeune homme plutôt solitaire qui n’est pas originaire de l’enclave : il a été trouvé dans les tunnels. Il dit venir d’Au-Dessus, ce qui est impossible puisque personne ne peut y survivre. Del et Trèfle constituent un duo très efficace contre les Monstres, ces créatures décérébrées uniquement mues par leur estomac.  Un jour cependant, ils découvrent un enfant aveugle dans un tunnel. Contre toute règle, ils se détournent de leur mission et le ramènent à l’enclave : l’enfant vient de Nassau, l’enclave la plus proche, encerclée par les Monstres.

Pour les punir, les Anciens décident de les envoyer sur place à Nassau, voir ce qu’il en est. Ce qu’ils y découvrent est terrible : la ville a été détruite et tous ses habitants tués (et dévorés) par les Monstres. Ceux-ci deviendraient-ils assez intelligents pour attaquer en bandes, organiser un assaut ? Sur le chemin du retour vers Collège, Del et trèfle croisent une communauté de Fouisseurs dont ils ignoraient l’existence. C’est grâce à eux que quelques jours plus tard, bannis de l’enclave, les deux jeunes gens vont regagner la surface et découvrir une ville ravagée, livrée aux gangs qui règnent par la force et la violence : New York.

Ann Aguirre ne choisit pas l’originalité avec le post apocalyptique saupoudré de romance. Car bien sûr, si Trèfle juge au départ que Del n’est qu’un « imbécile égocentrique », son avis va évoluer durant le roman… le mystérieux jeune homme a plus d’un atout, notamment celui de considérer Trèfle comme une vraie Chasseuse. La jeune fille fait elle figure d’héroïne forte, révoltée contre l’injustice et le mensonge. Bref, un personnage auquel les jeunes lectrices pourront s’identifier facilement, malgré l’univers très sombre décrit ici.

Un bandeau annonce un livre « dans la lignée d’Hunger Games » ce qui à mes yeux n’est pas un avantage, mais qui a entre autres pour fonction de laisser présager d’une certaine violence (et aussi d’une dystopie mais ce n’est au final pas le cas, on est ici dans du post apocalyptique). Et effectivement, Del et Trèfle tuent non seulement des Monstres dans les tunnels, mais aussi des êtres humains par dizaines une fois arrivés en surface. Ces meurtres au couteau et à la massue lors de combats rapprochés ne sont pas décrits mais cependant bien présents. Il faut tuer pour survivre dans ce monde violent et Ann Aguirre ne fait pas l’impasse sur ces scènes. Qu’on ne s’étonne pas qu’au moment de l’adaptation de tels romans sur grand écran, ils fassent l’objet de censure pour les moins de douze ans, comme ce fut le cas pour Hunger Games. Il a d’ailleurs fallu en arriver à cette adaptation pour que bon nombre de lecteurs se rendent compte de la très grande violence de ce livre. On peut s’en rendre compte pour Enclave en regardant cette affreuse bande-annonce de livre.

Celui d’Ann Aguirre se tient de bout en bout grâce à des personnages forts, de l’action et les deux lieux mystérieux que sont les tunnels dans la première partie et la surface dans la seconde. Les jeunes lectrices s’attacheront peut-être à l’aspect sentimental, qui me semble ici assez superficiel, surtout quand il se double de deux autres personnages rencontrés en surface. Ann Aguirre parvient à immerger le lecteur dans son univers grâce à sa narratrice, Trèfle, déterminée et courageuse. Le personnage reste assez prévisible (aucun de ses choix n’est surprenant) mais sans lourdeur ni sensiblerie.

 

Enclave (Enclave, 2011), Ann Aguirre traduite de l’anglais (américain) par Charlotte Faraday, Hachette Jeunesse (Black Moon), juin 2013, 321 pages, 16€

 

A lire aussi :

Turf – Ross & Edwards Février 1929, New York. Alors que la Prohibition déchaîne les gangs de plus en plus puissants, la maison Dragonmir, vampires venus de Roumanie, décide...
Ferrailleurs des mers – Paolo Bacigalupi Paolo Bacigalupi nous revient avec un roman jeunesse. Nailer est un jeune ferrailleur : il récupère des pièces sur des super tankers échoués sur la co...
Shannara / 1 – Terry Brooks Il y a trente ans paraissait le premier tome de ce cycle (qui n'en finit pas) qui n'est pas fini… Pour fêter ça, les éditions Hachette lui font l'honn...
Le voyage du Chathrand / 1 – Robert V.S. Red... Le Chathrand est un gros bateau, un très gros bateau qui sillonne les mers du monde depuis puis de six cents ans. Entré dans la légende depuis sa co...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *