BD/Mangas

La Quête d’Ewilan – Lylian & Baldetti

La bande dessinée s’empare de la série à succès de Pierre Bottéro, La Quête d’Ewilan. C’est bien le moins puisqu’il y est question de force créatrice au sens propre, de pouvoirs par le dessin. Si la série romanesque a touché un large public, bien au-delà des préadolescents, cette adaptation s’adresse plus particulièrement au jeune public à travers un graphisme juvénile et un scénario qui privilégie l’action et les rebondissements.

La Quête d'Ewilan 2

Alors qu’elle est sur le point de se faire renverser par un camion en traversant la rue, la jeune Camille fait un pas de côté et se retrouve dans une forêt à la végétation et aux créatures improbables. Elle est attaquée par un insectoïde géant, mais vaillamment défendue par un preux chevalier quelque peu fanfaron : Bjorn Wil’ Wayard. Au moment d’être proprement engloutie par le monstre, Camille se retrouve dans la rue, une sphère lumineuse montée en pendentif à la main : elle vient de cet autre monde, elle n’a donc pas rêvé cette aventure.

La Quête d'Ewilan 1 001

Il lui arrive deux ou  trois choses bizarres avant d’être à nouveau propulsée dans cet autre monde, cette fois avec son copain Salim. Ils sont attaqués par des créatures tout à fait répugnantes et inhospitalières et sauvés par l’intervention d’Edwin qui va leur donner quelques clés pour comprendre le monde magique de Gwendalavir où vivent les Dessinateurs, ces personnes qui peuvent rendre réel ce qu’elles imaginent. Il existe de méchants Dessinateurs, les Ts’lich, qui veulent conquérir Gwendalavir. Camille arrive à temps puisqu’elle se révèle être une très grande Dessinatrice, la fille de deux Sentinelles, nommée Ewilan.

La Quête d'Ewilan 3 001

Priorité donc à l’action et à la mise en place d’un monde de fantasy, ce lui de la quête d’Ewilan. Celle-ci passe par des passages narratifs assez longs car le contexte est assez complexe. Lylian s’en sort plutôt bien au niveau des explications, même si je défie quiconque n’ayant pas lu au moins un roman de la série de me dire deux jours après lecture qui sont les Raïs et les Marcheurs. Mais les fans de la série savent ça par cœur. Les scènes d’affrontements avec d’affreuses bestioles font contrepoids aux récits, de même que les quelques scènes où Camille-Ewilan  use de ses nouveaux pouvoirs. Et comme dans la série de romans, l’humour repose sur le personnage de Salim et sur les réparties souvent cinglantes de la jeune fille.

Sur le modèle de l’enfant adopté et malaimé qui se découvre des supers pouvoirs, la série de Pierre Bottéro a enchanté de très nombreux lecteurs, surtout lectrices. Sans renouveler le genre et dans un style très facile d’accès, il a su rendre sa jeune héroïne attachante. Elle est intelligente, aventureuse et n’a pas froid aux yeux. Celle de Lylian et Baldetti aussi, les jeunes lecteurs devraient donc s’y retrouver.

Pierre Bottéro sur Mes Imaginaires

.

La Quête d’Ewilan – 1 : D’un monde à l’autre, Lylian (scénario) d’après Pierre Bottéro, Laurence Baldetti (dessin), Loïc Chevallier (couleurs), Glénat, octobre 2013, 68 pages, 14.20€

A lire aussi :

Panthéon – Adam, Convard et Han Un terrible ratage que cette bande dessinée qui m’a agacée de bout en bout. En raison de la montée des eaux, l’humanité a été contrainte de quitter...
Zaya / 1 & 2 – Morvan & Huangjiawe... Zaya rencontre le succès grâce à ses holo-sculptures. C'est aussi une mère comblée qui élève seule ses jumelles de six ans. Mais Zaya est rattrapée pa...
Hélas – Bourhis & Spiessert Difficile de présenter cette BD sans dévoiler ce que le lecteur ne comprend qu’après six ou sept planches… Hervé Bourhis au dessin et Rudy Spiessert a...
Zombillénium / 1 – Arthur de Pins Attention BD très drôle : fous rires macabres assurés. Zombillénium est un parc d'attraction pas comme les autres, qui emploie de vraies créatures f...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *