A comme aujourd’hui – David Levithan


David LevithanDans le roman de David Levithan, A se réveille chaque matin dans le corps d’une personne différente. Toujours âgé de seize ans, il est tantôt fille, tantôt garçon, mais jamais le même. Quand le lecteur fait sa connaissance, il est habitué à cette vie insolite, mais il lui arrive pourtant quelque chose de tout à fait inhabituel : il tombe amoureux de Rhiannon, la petite amie de Justin, celui dont il a investi le corps pour la journée.

Contrairement à ce qu’il s’interdit, il va marquer la journée de la jeune fille (pas celle de Justin car comme les autres le lendemain, il ne se souviendra de rien) : il se montre bien plus attentionné avec elle que ne l’est Justin. Les jours suivants, A est dans le corps de quelqu’un d’autre, mais ne cesse de penser à Rhiannon. Il veut la revoir et invente de multiples raisons pour que les adolescents qu’il incarne aillent la voir, même au prix de mensonges et de plusieurs heures de route. Ainsi Nathan ment-il à ses parents et part-il participer à une soirée où la jeune fille doit se rendre avec Justin. Là, sous l’apparence de Nathan, il engage la conversation avec elle. Le temps passe trop vite et il n’a pas le temps de rejoindre le domicile de Nathan qui le lendemain est réveillé par la police sur le bord de la route : il est sûr d’avoir été possédé par le Diable et va alerter la police et les journaux.

Deux lignes majeures dans ce roman de David Levithan. La première fait apparaitre un portrait de l’adolescence américaine à travers différentes classes sociales : A est tour à tour garçon ou fille, obèse, suicidaire, diabétique, gosse de riches, mineure sans papiers… La diversité des profils est vaste sur les quarante jours que dure le roman, mais l’auteur n’a pas choisi de pousser très loin l’analyse sociale, pas plus que l’enfance d’A (quand on a quatre ans, cinq ans, six ans… comment vit-on ces changements ?), sa solitude (il n’a ni famille ni amis), ce que je trouve dommage.

La vraie ligne de force est la naissance du sentiment amoureux et sa mise à l’épreuve dans cette situation on ne peut plus hors du commun imaginée par David Levithan. Qu’il soit fille ou garçon, A aime toujours Rhiannon mais pour la jeune fille, la situation est terriblement difficile : aimer un garçon qui change tous les jours physiquement, au point d’être parfois une fille, qu’elle ne peut jamais reconnaître, voilà de quoi compliquer une histoire d’amour ! Ils vont devoir la vivre au jour le jour.

On ne peut que s’attacher à un gars comme A, tel que l’imagine David Levithan : respectueux au possible, attentionné, généreux. Et amoureux. Et tolérant : qu’il/elle soit homosexuel, homosexuelle, trans… tout lui va. Bref, le garçon idéal. On comprend presque que Rhiannon tombe amoureuse de lui sans se soucier jamais de son physique : elle l’embrasse qu’il soit fille ou garçon (mais pas quand il est obèse, quand même…).

Tout ça est donc hautement improbable, mais curieusement, ça fonctionne. Ce petit couple-là est vraiment sympathique, tellement dans la mouise qu’on tourne les pages pour savoir si oui ou non, ils vont pouvoir s’aimer comme ils le méritent. Non de non, voilà une romance bien attendrissante !

 

A comme aujourd’hui (Every Day, 2012), David Levithan traduit de l’anglais (américain) par Simon Baril, Les Grandes Personnes, septembre 2013, 373 pages, 17€

.
.

Pour recevoir un mail à chaque nouvel article publié :

.

Après un premier roman, également premier volume de la série Le Sang des 7 rois, on attendait le deuxième avec intérêt. Car la fantasy française ne renouvelle que rarement le genre, et l’enrichit encore moins. Un deuxième tome est toujours plus difficile qu’un premier, l’effet de surprise ne joue plus…
Cyber Humaine Améliorée pour Résister dans des Lieux Extraterrestres, ou plutôt C.H.A.R.L.Ex est envoyée sur Terhys par la Confédération des Soixante Mondes. Cette planète, jumelle de la terre compte dix millions de colons, descendants de ceux qui ont fui pollution et surpopulation. A quatre-vingt-une années-lumière de chez elle, la jeune…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “A comme aujourd’hui – David Levithan