Farlander – Col Buchanan


Buchanan-1.jpg

Le Saint Ordre de Mann a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’Etat et depuis cinquante ans, son Empire ne cesse de s’accroître à force de guerres et de conquêtes. Le culte mannien est devenu religion d’Etat et le Saint Patriarche fait figure de potentat. Pour l’heure, il s’agit d’une Sainte Matriarche, pas moins cruelle ni ambitieuse. Elle souhaite que son fils Kirkus lui succède à la tête de l’empire de Mann. Mais tout à son oisiveté insouciante et sanguinaire, Kirkus a capturé puis tué une jeune fille placée grâce à un sceau sous la protection des Rōshuns. Et quand un porteur de sceau meurt assassiné, un Rōshun se lance à sa poursuite pour en tirer vengeance par la mort.

Une présentation de ces tueurs redoutables : « Alors que le Saint-Empire de Mann impose partout sa loi et sa religion maléfique, un ordre respecté et craint de guerriers perpétue une ancienne tradition. Gardes du corps, mercenaires, assassins… les Rōshun sont tout cela et plus encore : ceux capables de s’offrir leurs services bénéficient d’une protection presque parfaite. Si l’on attente à la vie d’un de leurs clients, ils iront jusqu’a parcourir le monde pour trouver et punir le coupable. Ils sont la promesse d’une mort certaine, un bouclier symbolique mais des plus efficaces, car rares sont les audacieux cherchant à les mettre au défi. »

Les trois Rōshuns envoyés pour tuer Kirkus sont assassinés avant d’accomplir la vendetta, le jeune homme étant étroitement protégé. C’est donc Ash, le meilleur des Rōshuns, mais aussi le plus vieux, qui part pour Q’os, la capitale de l’Empire. Il est accompagné de Niko, son apprenti et de Baracha, Rōshun lui-même, ami envieux de la gloire d’Ash. Baracha est accompagné d’Aléas son apprenti et de sa fille Serèse.

Le récit alterne entre les différents personnages. Le lecteur suit plus particulièrement le jeune Niko qui au début du roman est contraint de voler pour ne pas mourir de faim. Il s’introduit dans une auberge, mais c’est à Ash qu’il s’en prend, et même si ce dernier est amoindri par de terribles maux de tête, il n’en déjoue pas moins les plans du jeune voleur. Contraint de prendre un apprenti, Ash choisit Niko. Il le sort de prison et l’emmène dans un lieu où il fera son apprentissage d’assassin. Là, Niko se lie d’amitié avec Aléas et Serèse. Le lecteur suit également Kirkus, jeune prince impudent qui dispose des vies humaines à sa guise, et sa mère, la Sainte Matriarche dont les plans de conquêtes vont bon train. Bahn lui vit à Bar-Khos, une de ces cités qui résistent encore à l’invasion de Mann. Pour combien de temps ?

Ce premier tome présente un mélange de différents univers de fantasy qui mis ensemble le sortent de l’ordinaire du genre (sans qu’il représente pour autant un sommet d’originalité). Le côté fantasy guerrière domine avec une secte d’assassins d’élite, un guerrier solitaire, pas mal de combats (puisque ce monde est en guerre depuis des décennies) et quelques massacres ici et là. Le tout dans une ambiance très urbaine. Le volet initiatique est aussi présent à travers le personnage de Niko, qui n’est ni orphelin ni détenteur de pouvoirs magiques, ouf. Le tout relevé d’une touche de steampunk, avec aéro-nefs et poudre à canon dans un univers plutôt médiéval.

Si Niko correspond globalement aux codes du jeune héros, Ash est plus intéressant parce que vieux, sur le déclin. C’est de plus un Farlander, un homme des lointains, un Noir : c’est assez rare pour être signalé. J’espère qu’on en saura plus sur lui et son passé dans les tomes suivants. Les autres personnages secondaires auraient cependant gagné à être plus nuancés. C’est le contexte qui m’a finalement le plus intéressée : l’expansion de l’Empire, la résistance de Bar-Khos et les tractations de la Sainte-Matriarche. Et les assassins bien sûr, les assassins, de plus en plus présents en fantasy.

Le cœur du monde – 1 : Farlander (Farlander, 2010), Col Buchanan traduit de l’anglais par Emilie Gourdet, Bragelonne, juin 2011, 481 pages, 22€

.
.

Pour recevoir un mail à chaque nouvel article publié :

.

Alors qu’il n’a que douze ans, Cory assiste à un accident qui va marquer sa vie : une voiture sort de la route et plonge dans le lac. Son père plonge lui aussi pour tenter d’aider le passager : il constate que ce dernier est menotté au volant et qu’il a été…
Les créatures surnaturelles ne vivent plus cachées mais à la vue de tous depuis plusieurs siècles. La reine Victoria bénéficie même d’un conseiller vampire et d’un autre loup-garou, en plus de son Premier ministre. Les relations entre humains et non humains, ainsi que la vie sociale de ces derniers, sont…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *