Jeunesse

Fablehaven / 1 – Brandon Mull

Mull.jpg

Suis-je une bonne mère ? Ce n’est pas le sujet de ce livre, non. Mais il aura quand même fallu que mon fils lise deux fois les cinq tomes qui composent cette série pour que je m’y mette moi aussi. Devant tant d’enthousiasme juvénile, somme toute plutôt rare (pour info, le précédent élan, auquel je n’ai pas encore cédé, fut pour La Guerre des clans de Erin Hunter), me voilà moi aussi partie pour Fablehaven, cette réserve d’animaux fabuleux. Je me suis engagée pour un volume, mais qui sait si je ne lirai pas le second…

Kendra, quatorze ans et son frère Seth, onze ans, doivent passer quinze jours chez leurs grands-parents qu’ils connaissent à peine car leurs parents partent en croisière. Pas vraiment enchantés, il s’apprêtent à périr d’ennui pendant deux semaines, d’autant plus que le papi est intraitable : interdit d’aller dans la forêt, interdit, interdit, INTERDIT ! Bien entendu, Seth s’y rend et au prix de quelques frayeurs rencontre une vieille femme rongeant une corde à nœuds près d’une cabane. Elle voudrait bien l’inviter à entrer, mais il ne le sent pas vraiment, l’intrépide Seth. Et il fait bien car le grand-père finit par leur avouer que la vieille n’est autre que Muriel, une sorcière retenue prisonnière, que le parc est une réserve pour créatures mythiques et qu’en buvant du lait chaque matin, les enfants les verront. Seth en profite pour faire une autre ânerie : il capture une fée…

Voilà qu’approche la nuit de la saint Jean et malgré de multiples avertissements, Seth fait encore n’importe quoi et laisse pénétrer un troll dans la maison. Au matin, le grand-père a disparu et les enfants se rendent compte que leur poule de compagnie n’est autre que leur grand-mère prétendument partie visiter une sœur dans le Misouri. Pour retrouver son grand-père, Kendra doit demander de l’aide à Muriel, mais en échange, elle sera libre. Malheur ! Elle va aider Bahumat le démon monstrueux enfermé depuis des siècles à sortir de sa prison et qui sait si la société de l’Etoile du Soir ne parviendra pas ainsi à retrouver l’artéfact magique caché à Fablehaven ? Et cette société néfaste n’ambitionne rien d’autre que de détruire toutes les réserves d’animaux mythiques…

Il y a de l’action tout le temps dans ce premier tome, le jeune lecteur ne peut s’ennuyer. Qu’il soit fille ou garçon, il s’identifiera à l’un des deux jeunes héros, Kendra la raisonnable et Seth la tête brûlée qui n’écoute rien et engendre catastrophe sur catastrophe.
Brandon Mull crée un monde magique, un monde de rêves dans lequel bien des enfants aimeraient vivre. Quel plaisir de voir se transformer ces monotones vacances chez papi et mamie en aventures rocambolesques, dangers à tous les étages et course contre la montre.

C’est dynamique, souvent drôle, et respectueux envers le bestiaire fantastique (fées, sorcières, satyres, naïades, golem…) : pas d’invention mais une utilisation intelligente, drôle et dynamique des créatures existantes. De quoi rêver et s’amuser.

Ce qu’en pense J-B, 13 ans (le fils en question) : C’est un très bon livre que je conseille à tous, petits et grands car il y a de l’action et on quand on commence un tome de Fablehaven, on ne peut plus s’arrêter ! Il ne faut pas s’attendre à un conte de fées mais à de l’aventure, de l’action, des trahisons, des combats, et à toutes sortes de créatures qui partent de la plus gentille des fées au plus ignoble des démons ! Je trouve qu’il y a aussi une histoire très originale, beaucoup de retournements de situations et de trahisons (environ à partir du tome 2). J’ai trouvé ça drôle, surtout les personnages qui apparaissent au fur et à mesure des romans (et surtout Seth). J’aimerais vraiment me trouver dans un monde comme celui-ci, avec des animaux magiques, des démons, des dragons, des zombies, etc… J’espère que beaucoup de gens liront cette série et l’apprécieront autant que moi !

Fablehaven / 1 : le sanctuaire secret (2006), Brandon Mull traduit de l’anglais par Marie-Josée Lamorlette, Nathan, octobre 2009, 340 pages, 14.90€ 

A lire aussi :

Nadya – Pat Murphy Nadya et ses parents sont des pionniers : comme les autres, ils ont foulé le sol américain dans l'espoir d'une vie meilleure ; comme les autres, ils c...
Où cours-tu mon adversaire ? – Ben Bova Où cours-tu mon adversaire ? est une longue nouvelle de Ben Bova qui me permet de découvrir la collection « Dyschroniques » de l’éditeur Le Passager c...
L’homme des morts – V M Zito Dans ce roman de V M Zito, nous sommes en 2018. Les Etats-Unis sont coupés en deux : à l'ouest du Mississipi, c'est le royaume des morts, ou plus exac...
Le Chant de l’oiseau de nuit / 1 – Rob... Quelle agréable surprise que ce roman ! En fait, j'avais envie de lire Le mystère du lac depuis longtemps, et puis voilà, le temps passe, les livres s...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *