Jeunesse

Darkside / 1 – Tom Becker

Becker

Jonathan Starling et Ricky Thomas sont deux jeunes adolescents londoniens comme les autres, ou presque. En fait, ils vont se rendre compte qu’ils ont quelque chose d’un peu spécial quand ils vont être poursuivis de façon insistante par une belle femme aux cheveux roses et ses deux acolytes.

Si Ricky est rapidement enlevé, Jonathan réussit à s’échapper sans toutefois être vraiment renseigné sur son sort : pourquoi son père tombe-t-il régulièrement dans un état cataleptique, proche de la mort ? Pourquoi maintient-il fermé à double tour l’accès à son bureau ? Qui était sa mère et pourquoi ne lui en a-t-il jamais parlé ? Autant de questions et bien d’autres qui n’ont jamais trouvé réponse. Alors quand Jonathan parvient un jour à pénétrer dans le bureau de son père, il n’hésite pas : il y trouve un tas de livres et de notes, qui le conduisent à la British Library et à un livre intitulé La plus sombre descente qui semble lui donner une porte d’accès vers un monde mystérieux.

Pour échapper encore une fois à Marianne, la chasseuse de primes au parfum soporifique, il se dirige vers cette porte, au cœur de Londres, et se retrouve effectivement plongé dans un autre monde, ou plus exactement un Londres parallèle, Darkside, jadis créé par la reine Victoria pour y parquer monstres et criminels. Oui, les monstres aussi. Ce qui fait que celui qui est censé aider Jonathan, le détective privé Carnegie, est en fait un loup-garou qui manque de le dévorer à leur première entrevue ! Fausse alerte cependant, Carnegie fait partie des « gentils » de ce monde de fous. Vendetta par contre, est un vrai méchant, le roi des sadiques même, et il charge Carnegie de lui apporter Jonathan rapidement sous peine de représailles…. Pour quoi faire ? Un monstre de foire comme Ricky Thomas lui aussi échoué à Darkside pour se battre contre des chacals à mains nues ? Car sans le savoir, Jonathan et Ricky sont à demi darksidiens…

Pendant ce temps-là à la surface, à Lumimonde, la police recherche les deux adolescents. C’est l’étrange Carter Roberts, chef de l’Unité d’Investigations Spéciales qui est chargé de l’enquête ; l’agent Ian Shaw, le plus maladroit du commissariat, est choisi pour le seconder, drôle d’idée…

Un premier tome rondement mené avec un Londres gothique à souhait, mal famé et dangereux en diable. Beaucoup d’action, une quête traditionnelle (sauver le père, en savoir plus sur la mère), et des alliances entre races pour être plus forts contre le grand méchant. Le suspens est bien distillé et le personnage principal, Jonathan, si conforme à l’adolescent de base que le jeune lecteur pourra facilement s’identifier à lui (si ce n’est dans les dialogues terriblement figés, comme souvent, moi je n’ai jamais entendu un ado parler de « friandises » ou de « désagréments »). Ça n’est donc pas furieusement original, mais c’est une bonne entrée en matière dans la fantasy urbaine.

Darkside / 1 : le royaume des ténèbres (2007) Tom Becker, traduit de l’anglais par Julie Lopez, Pocket Jeunesse, mars 2009, 232 pages, 14,90 €

 

A lire aussi :

Dark Moon – David Gemmell La Guerre de la Perle bat son plein, les Quatre Duchés s'affrontent. L'ambitieux duc Sirano parvient à s'emparer de la Perle qui recèle toute la m...
Ma chèvre s’est mangé les pattes – Ale... Certains vous diront que tout l'art de la nouvelle réside dans la chute. Alex Burrett témoigne quant à lui d'un étonnant sens de l'incipit dans son re...
Les disparus du royaume de Faërie – Chris Wo... C'est avec plaisir que l'on retrouve les romans que Chris Wooding écrit pour la jeunesse. Parmi les multiples publications en fantasy, il sait encore ...
Les carnets du Ravage – Frédérique Lorient  Faëlle écrit dans un carnet. Quand le lecteur la rencontre, elle est en fuite sur la Lande avec quelques amis. Ils ont peur, ils ont faim et froid....

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *