BD/Mangas

Zombillénium / 1 – Arthur de Pins

zombillenium-couv.jpg

Attention BD très drôle : fous rires macabres assurés. Zombillénium est un parc d’attraction pas comme les autres, qui emploie de vraies créatures fantastiques, et pas des acteurs maquillés, ce que les visiteurs ignorent, bien sûr.

Le problème, comme partout, c’est la crise, la sinistrose ambiante qui ne pousse pas les gens dans les parcs d’attraction, même macabres. Alors il y a de moins en moins de visiteurs et pour tout dire, les zombies sont fatigués, les sorcières blasées et les morts-vivants syndiqués. Droit de grève, retraite à soixante ans, revendications sociales : voilà à quoi ils s’occupent tous pendant que le parc périclite.

Heureusement, Aurélien vient d’être écrasé recruté, voilà du sang frais, reste plus qu’à savoir quelle est exactement sa nouvelle nature…

L’intérêt de la BD réside bien sûr dans ses gags, pas forcément très originaux mais qui marchent quand même. Les blagues de zombies et de morts-vivants ont à peu près toutes été faites, mais on trouve quand même deux trois bonnes idées (notamment la vignette post coïtale de Gretchen, étudiante en sorcellerie, qui vient de passer la nuit avec Harry : en une seule case, c’est drôle !).

Le graphisme par contre est vraiment très traditionnel, propre sur lui, et les couleurs sont ternes, à dominante marron et verdâtre, c’est assez laid.

Zombillenium-1.jpg

Pas beaucoup d’intrigue dans ce premier tome, il s’agit surtout d’une présentation. Aurélien le nouveau fait ici figure de héros aux préoccupations très humaines malgré son nouvel état, mais c’est certainement la jeune Gretchen qui va servir de fil rouge, car sorcière elle est oui, mais pas une sorcière comme les autres. Wait and see pour savoir si la succession de gags laissera place à une véritable intrigue.

Mais pas de doute, on s’amuse bien, même si mort, finalement, ça n’est pas un statut plus enviable que vivant, ça a ses contraintes qu’on n’imagine pas…

Zombillénium – 1 : Gretchen, Arthur de Pins, Dupuis, août 2010, 13,50€

A lire aussi :

Rose morte /1 – Céline Landressie Rose, jeune femme de vingt-huit ans, est l'unique héritière du comte de Greer en exil, lord Edmund. A la naissance de sa fille, il a fui l'Angleterre ...
La voie du sabre – Thomas Day Le Japon du 17ème siècle. Mikédi, douze ans est le fils de Nakamura Ito, seigneur de la guerre réputé et craint. Il est confié aux soins du samouraï...
Ezoah / Bertand Ferrier & Maxime Fontaine exicaine d'origine, espagnole d'adoption, Ezoah n'est pas une héroïne comme les autres. Bien plus jeune (elle a huit ans), elle n'est pas une apprenti...
iZombie saison 1 On peut dire sans trop se tromper que le zombie est aujourd’hui la créature privilégiée des concepteurs de mondes imaginaires. Le mort vivant se porte...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *