Adultes

La petite fille qui aimait Tom Gordon – Stephen King

La petite fille qui aimait Tom GordonJe pourrais écrire le plus court billet de l’histoire de ce blog avec ce livre-là : c’est l’histoire d’une petite fille de neuf ans qui se perd dans les bois. Voilà, c’est tout.
Je connaissais le sujet avant d’entamer ma lecture, et j’avais vraiment envie de savoir comment le King allait nous mitonner un suspens de plus de  trois cents pages avec si peu de matière. Et j’avais confiance, j’ai déjà succombé au charme… Mais alors là, je me suis ennuyée ferme, au point d’interrompre ma lecture par d’autres livres, de toutes façons, Trisha, la petite fille qui aimait Tom Gordon, est perdue, on la retrouve là où on l’a laissée…
Trisha a faim, Trisha a froid, Trisha a peur… Elle a la diarrhée, elle se sent observée, elle s’encourage en pensant à son idole, le joueur de base-ball Tom Gordon. Elle rencontre bien quelques bêtes bizarrement éviscérées et des arbres saccagés par une force certainement inhumaine, mais ça ne suffit pas à faire monter l’angoisse, c’est l’ennui qui pointe et me voilà bien déçue.

Bon finalement, ce billet est certainement le plus court jamais écrit ici….

 

De Stephen King sur Mes Imaginaires

La petite fille qui aimait Tom Gordon, Stephen King (1999) traduit de l’anglais par François Lasquin, Albin Michel, 2000, 331 pages, 19.10€

A lire aussi :

Les Royaumes d’épines et d’os / 1 R... Voilà enfin un roman de fantasy qui se résume en deux phrases : le roi de bruyère se réveille, que va-t-il advenir du royaume de Crotheny ? Et cela su...
L’Assassin royal / 2 – Robin Hobb Dire qu'il ne se passe rien dans ce deuxième tome ne serait pas vous engager à poursuivre votre lecture de ce cycle qui doit compter treize volumes, ...
Le Roman de Jeanne – Lidia Yuknavitch Cette Jeanne d'Arc quand même, quelle gonzesse ! Près de six siècles après sa mort, tragique s'il en est, on s'inspire encore de son histoire pour en ...
Notre fin sera si douce – Will McIntosh « A quoi ressemble l’amour quand le monde tombe en morceaux » ? Vaste question que se pose Will McIntosh dans Notre fin sera si douce. Le titre aurait...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *