Jeunesse

Ceux qui sauront – Pierre Bordage

Ceux qui saurontFlammarion lance une collection jeunesse baptisée « Ukronie ». Pour les non initiés, l’uchronie est un genre spécifique à la science-fiction qui, à partir d’un élément divergent, écrit l’Histoire telle qu’elle aurait pu advenir si… si les Allemands avaient gagné la guerre, si Christophe Colomb n’avait pas découvert l’Amérique, et que sais-je encore.

Pierre Bordage imagine que la Révolution française n’a pas eu les suites que l’on connaît et qu’en 1882, le gouvernement de Gambetta a mis sur le trône Philippe d’Orléans, devenu Philippe VII (deuxième Restauration). Jules Ferry ayant été assassiné, l’école n’est pas devenue obligatoire pour tous, mais au contraire, réservée à l’élite des dirigeants. Résultat des opérations, en 2008, le peuple n’a pas accès à l’instruction et les écoles clandestines sont poursuivies, leurs enseignants et élèves châtiés. C’est ce qui arrive à Jean, un cou noir de quatorze ans, qui est envoyé dans un camp de redressement. Mais en chemin, son fourgon est attaqué par des terroristes qui le libèrent.

Parallèlement, on suit l’histoire de Clara, même âge et fille de l’Argentier du Roi. Ses parents ont décidé, sans l’en informer, de la marier et la voilà en route pour rendre visite à son futur. Mais sa voiture est accidentée et elle est ramassée par un étranger qui la séquestre dans une cave.

Comme souvent dans les romans de Pierre Bordage, ces deux personnages ne tardent pas à se rencontrer. Jean et Clara découvrent chacun leurs univers respectifs, elle celui de ceux qui n’ont pas accès à l’instruction, lui, celui des gens aisés qui s’ennuient à l’école. Ils se rencontrent, se séparent puis se cherchent dans une France sectaire et cruelle aux relents de dictature.

Le contrat est rempli et bien rempli, Pierre Bordage parvenant sans mal à imaginer dans Ceux qui sauront les conséquences et méandres d’une monarchie plus qu’absolue parvenue jusqu’à nous. Écoles clandestines et terroristes ne manquent pas de crédibilité, de même les représentants de la classe dirigeante. J’ai trouvé cependant l’intrigue si mince, que mon intérêt s’est quelques fois éparpillé. Certes, les deux adolescents se construisent grâce à leurs expériences personnelles, mais l’accumulation des événements ne me semble pas faire un tout, on pourrait facilement ajouter ou retrancher telle ou telle péripétie.

J’ai également trouvé une étonnante froideur narrative dans des épisodes qui auraient dû être émouvants, comme la mort du père de Jean, fusillé comme terroriste sous les yeux de son fils. Ou l’errance de Clara qui vient d’être chassée de chez elle. Bref, je suis un peu restée en dehors de cette histoire, qui pour être une uchronie réussie n’en est pas moins un roman sans grande envergure.

Le jeune lecteur sera sans doute amené à s’interroger sur le bien fondé de l’école (rendez-vous compte de la chance que vous avez les enfants !), et donc du savoir pour lutter contre tous les despotismes. Le message est clair, mais à mon avis, il manque de souffle.

Pierre Bordage sur Mes Imaginaires

.

Ceux qui sauront, Pierre Bordage, Flammarion (Ukronie), novembre 2008, 344 pages, 15 €

A lire aussi :

Le chevalier de Wielstadt – Pierre Pevel Nous retrouvons pour la troisième fois le mystérieux chevalier Kantz, justicier de la ville de Wielstadt en un 17ème siècle belliqueux. Si cet opus dé...
Orphans / 1 – Claire Gratias Claire Gratias met en scène Marin, dix-sept ans, qui en a vraiment marre de ses parents : ils viennent de refuser qu'il organise une fête à la maison ...
Urban 2 : Ceux qui vont mourir – Brunschwig ... Urban 2 Ceux qui vont mourir est la suite immédiate du premier tome. Les Urbans Interceptors de Monplaisir sont plus que jamais sur les dents suite à ...
La griffe et le sang – François Larzem Mina, jeune Tsigane de seize ans et héroïne de François Larzem, doit fuir avec sa mère Liuda pour échapper encore et toujours à la violence qui se déc...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *