Jeunesse

La faille – Julie Hearn

Hearn.jpg

J’ai mis longtemps à lire ce livre, j’y suis retournée plusieurs fois, mais rien à faire, je n’accroche pas. L’idée de départ n’était pourtant pas mauvaise. On a un jeune garçon, Tom, douze ans, qui vient bien malgré lui passer quelques jours à Londres chez sa grand-mère avec sa mère atteinte d’un cancer. Il entend rapidement des voix venues de nulle part puis se rappelle une faille dans laquelle il est déjà tombé tout petit. C’est de là qu’on l’appelle et quand il y saute, le voilà transporté au XVIIème siècle au milieu de créatures de foire autrement nommées « freaks ». Considérés comme des monstres humains, ils sont exhibés par un homme sans scrupules. Tom découvre bientôt que cet homme a même décidé de les vendre à un médecin fou qui souhaite les disséquer et faire des expériences sur eux. Il va tenter de l’en empêcher.

J’ai trouvé la narration assez confuse et le style ne me plaît pas. Tom est un adolescent casse-pieds et l’auteur le fait parler comme tel, de façon très superficielle. Certaines scènes potentiellement drôles ne m’ont pas faire, ni même sourire, par exemple quand Tom doit se déplacer nu dans Londres d’hier car il y est invisible, mais  qu’un chapeau lui tombe sur la tête et reste quant à lui bien visible.

Je pense que dès le début du roman, le jeune héros ne m’a pas plu, trop jeune pour ses aventures, il ne me semble pas crédible. Il est déboussolé par l’attitude inattendue de sa mère malade, mais leurs relations restent improbables. Il n’y a finalement que la couverture qui me plaît, ça fait peu…

 

La faille, Julie Hearn traduite de l’anglais par Michelle-Viviane Tran Van Khai, Hachette Jeunesse (Black Moon), 501 pages, 17,90€

A lire aussi :

Sauvez Hamlet ! – Jasper Fforde Cette fois, c'était décidé, je relisais Hamlet avant d'entreprendre la lecture du quatrième épisode des aventures de Thursday Next, pour ne pas éprouv...
Les larmes d’Artamon / 2 – Sarah Ash Le premier volume de ce cycle m'avait plutôt fait bonne impression, confirmée par ce second tome : finalement, malgré la surproduction actuelle, on pe...
La trilogie de Bartiméus / 2 – Jonathan Stro... Deux ans et demi se sont écoulés depuis la fin de L'amulette de Samarcande qui a vu la victoire du jeune Nathaniel sur le traître magicien Simon Lovel...
Les pierres qui pleurent – Danielle Martinig... Après plusieurs dizaines de romans jeunesse résolument tournés vers la science-fiction, il semblerait que Danielle Martinigol s'intéresse aussi aujour...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *