Jeunesse

Un nouveau monde / 1 – Gilles Fontaine

Gilles FontaineUn jour Lisa se réveille et tout le monde a disparu : ses parents, ses amis, ses voisins, il n’y a plus personne. Aucun signe de violence ou de catastrophe, mais des départs inexpliqués. Lisa va devoir organiser sa vie, seule. Il lui faut boire, manger, se chauffer… elle explore la ville et trouve pendant un certain temps de quoi survivre au centre commercial. Mais les animaux du zoo n’entendent pas partager avec elle cette source d’approvisionnement. Bientôt, elle rencontre le jeune Elias qui comme elle, survit seul, caché. C’est un garçon étrange, élevé dans un atelier clandestin sans jamais avoir vu la lumière du jour.

Ce roman se présente comme un roman d’anticipation : après la Disparition, des êtres humains doivent survivre et surtout vivre ensemble. Car il va s’avérer que Lisa et Elias ne sont pas les seuls survivants mais que les autres, tous des enfants, ne partagent pas les mêmes visions de l’avenir et de la vie en communauté. Apprendre à vivre ensemble, tel pourrait être le thème de ce roman qui manque un peu de crédibilité. On ne sait rien de l’héroïne, dont on reste distant et les autres enfants ne sont guère plus attachants. Certaines incohérences sont plutôt malvenues : Commentray, la ville où vit Lisa, se situe entre Tours et Orléans, mais à trente kilomètres de la ville la plus proche (ce n’est pas la Touraine, c’est le Sahara !) ; elle compte environ 10 000 habitants qui ont pour eux un centre commercial avec fast-food, un hôpital, une piscine, un orphelinat (avec atelier clandestin !) et un zoo ; durant les six mois de l’action, les héros n’affrontent ni les rigueurs de l’hiver, ni les excès de l’été…
Ce premier tome nous laisse donc un peu sceptique, même si l’idée de départ était bonne. Il se laisse lire tout de même assez facilement, à partir de 11 ans.

Un nouveau monde – 1 : la survivante, Gilles Fontaine, Magnard, août 2003, 153 pages

A lire aussi :

Redrum – Jean-Pierre Ohl De Jean-Pierre Ohl, j’ai pu apprécier il y a quelques temps Les maîtres de Glenmarkie, roman très écossais et très brillant dans l’univers dickensien....
Pollen – Joëlle Wintrebert Dans l'Arche, des hommes et des femmes ont jadis fui la Terre pour la planète Pollen (les femmes en nombre très supérieur, dit la légende), où s'établ...
La Princetta et le capitaine – Anne-Laure Bo... Vous qui rêvez d'aventure et de merveilleux, n'hésitez pas, ce livre est fait pour vous. Quelques pages à peine lues et vous voilà transporté en Gal...
Les Héritiers de l’Aube – Patrick Mc Spare... Alex, Laure et Tom sont les héritiers de l’Aube. Alex, dix-huit ans, vit de nos jours à Sydney. Laure, vingt-deux ans, est la compagne du brigand Cart...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *