Adultes

Le crépuscule des elfes – Jean-Louis Fetjaine

Jean-Louis fetjaineEn des temps légendaires, quatre tribus se partagent la terre : les nains, les elfes, les monstres et les hommes. Chacune d’elles détient un talisman, clé de son pouvoir. Celui des nains est l’épée de Nudd, que les humains appellent Excalibur. Ces quatre tribus vivent en équilibre, même si certaines se détestent. Mais un jour, Troïn, le roi des nains sous la Montagne Noire et gardien d’Excalibur est tué et on lui dérobe l’épée et une cotte de mailles d’argent. Le grand conseil, présidé par Pellehun, roi des hommes, se réunit. Des membres de chaque tribu siègent à ce conseil. Gaël, elfe gris et roi des elfes des marais est accusé du meurtre de Troïn. Il est décidé qu’une expédition de guerriers partira à la recherche de l’elfe assassin. A sa tête, Lliane, reine des hauts elfes ; viennent également Uter, représentant des hommes, Freïhr, le barbare, Tsimmi et Miolnir, les nains entre autres.

 

L’expédition est semée d’embûches. Roderic est la 1ere victime mais il y en aura d’autres, et tous n’arriveront pas au pays des elfes gris, là où se cache Gael ; encore moins en reviendront.
Mais entre Lliane et Uter, un amour impossible naît. Leur amour est au cœur du second tome La nuit des elfes.
C’est un roman de fantasy par excellence, dans la lignée arthurienne, mêlant divers peuples fantastiques dans un Moyen Age de légende. La quête de ces personnages donne une grande cohésion au roman et soutient la curiosité du lecteur, toujours en haleine.

 

Le crépuscule des elfes, Jean-Louis Fetjaine, Belfond, 1998, 372 pages, 16,70€

A lire aussi :

La quatrième théorie – Thierry Crouzet Vous qui menez une vie de blogueur pépère, il est temps, si ce n’est fait, de vous interroger sur les enjeux du web. Si tout commence très vite dans L...
L’Organisation – Maria Galina Anna Starobinets nous a récemment fait prendre la température du fantastique russe actuel. Voici Maria Galina (au nom bien hispanique...) qui avec L'O...
La Transparence selon Irina – Benjamin Fogel En 2058, Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui a disparu, remplacé par le Réseau. Incontournable, il impose la Transparence à tous les cito...
La mort, j’adore : saison 1 – Alexis B... Vous aimez les créatures malfaisantes ? Vous en avez assez des bellâtres sirupeux, des histoires d'amour sucrées et des bons sentiments qui finissen...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *