Adultes

L’enchanteur – René Barjavel

Barjavel-2.jpgOn connaît les talents de conteur de Barjavel. Il les met ici au service de la légende arthurienne, de sa légende arthurienne, faite de compilation et d’imagination. Les principaux personnages sont là : Merlin bien sûr, et la douce fée Viviane, la dame du Lac qui veille sur Lancelot comme sur son propre fils ; Morgane la maléfique et Guenièvre l’amoureuse ; Gauvain, Keu, Perceval et le pur Galaad…
On reste cependant sceptique devant quelques oublis et anachronismes (humoristiques sans doute, mais tout de même…) : Lancelot, le célèbre chevalier à la charrette, ne monte pas dans la charrette, car il ne la croise pas, la reine Guenièvre n’ayant pas été enlevée… il est retenu prisonnier par la lubrique Morgane (dont le château n’est rien moins qu’un lupanar) et ne revient que pour tuer Arthur et arracher la reine au bûcher. Pendant ce temps, la vieille Bénigne mange des boîtes de conserve de cassoulet et de couscous fournies par Merlin…

Tout cela est inutile et bien dommage, même si le roman de Barjavel fait la part belle aux histoires d’amour (Merlin – Viviane, Lancelot – Guenièvre, Perceval – Bénie) plus romantiques que médiévales. On déplore l’absence quasi totale du merveilleux Mordret et l’inanité des scènes de combat. Bref, une compilation arthurienne plutôt ratée…

René Barjavel sur Mes Imaginaires

L’enchanteur, René Barjavel, Gallimard (Folio n°1841), 2002, 470 pages (éd. originale : Denoël, 1984)

A lire aussi :

Adèle et les noces de la Reine Margot – Silè... Adèle, quatorze ans, est élève au collège à Saint-Nazaire. Dans sa vie, il y a ses parents, assez distants, sa copine Juliette, Guillaume son copain d...
49 302 – Nathalie Le Gendre Nathalie Le Gendre poursuit sa croisade contre les injustices en nous guidant sur les pas d'un jeune homme, Loïk, qui, en 2123 est condamné au bagne p...
Le casse du continuum – Léo Henry Ils sont sept. Sept spécialistes réunis pour former une équipe de choc, voire même l’Equipe, la seule et unique capable de réaliser le casse du contin...
Les démons de Paris – Jean-Philippe Depotte J'aurais dû écrire mon billet dès lecture... J'ai laissé passer quelques jours et déjà l'histoire m'échappe, non pas qu'elle ne soit pas globaleme...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *