Adultes

Le Trône de fer / 5 – George R.R. Martin

MartinCe cinquième volume en poche chez J’ai Lu clôt le deuxième volet de la trilogie selon le découpage américain, trilogie intitulée « A Clash of Kings ». Et des rois et des batailles, il y en a eu, et des morts aussi, beaucoup de morts. L’invincible forteresse s’avère être celle de Port Réal qui abrite toujours les Lannister, increvables quant à eux. Winterfell s’en sort beaucoup plus mal, victime de la haine d’un Theon Grejoy absolument détestable, bon sang celui-là on l’étriperait bien. On n’a guère avancé du côté d’Arya Stark, prisonnière et de Daenerys Targaryen qui semble bien loin de l’intrigue principale. Point de nouvelles de Robb qui se bat quelque part. Ce qui se passe derrière le mur est toujours aussi flou, même si l’on a enfin rencontré quelques sauvageons qui ont certes l’air peu accueillant mais dont la dangerosité ne nécessite pas la présence d’un mur et de la Garde noire. Alors, qu’y a-t-il derrière ce mur, bon sang !

Un conseil à l’issue de ce volume : si vous lisez les tomes français avec plus de six mois d’arrêt entre chaque, n’hésitez pas à vous faire des fiches personnages : vous n’aurez aucun mal à vous souvenir des filiations des cinq familles principales (merci quand même J’ai Lu de nous les rappeler en début de volume), mais la flopée de personnages secondaires qui gravitent autour d’eux et tournent casaque au moindre vent devient ingérable. L’avantage étant qu’il en est mort un certain nombre à l’issue de cette  » bataille des rois « . Mais ils sont toujours trois en lice : Robb, Joffrey et Stannis, plus Daenerys qui couve sa vengeance et ses dragons et Tyrion qui s’est vu évincé du poste de Main du roi au profit de son propre père, Tywin Lannister (et la vengeance du nain sera terrible, je le sens !). Heureuse lectrice, je n’en suis qu’au tome cinq : encore des milliers de pages de bonheur !

George Martin sur Mes Imaginaires

Le Trône de fer – 5 : l’invincible forteresse (1999), George R.R. Martin traduit de l’anglais (américain) par Jean Sola, J’ai Lu, juillet 2002, 347 pages, 6,50€

A lire aussi :

A vos souhaits – Fabrice Colin Avis à tous ceux que la fantasy guerrière et médiévale fatigue. Fabrice Colin nous invente un Londres pas banal et nous fait rire, enfin, avec cette p...
Acacia / 1 : la guerre du Mein – David Antho... Peut-on encore lire de la bonne fantasy aujourd'hui ? Je me pose souvent la question, j'y réponds souvent non, je n'essaye même plus beaucoup... Et po...
Le ressac de l’espace – Philippe Curva... Les Txalqs, race extraterrestre parasite, doivent trouver une nouvelle planète à coloniser et de nouvelles créatures à soumettre à leur idéal : ils ...
Le complot contre l’Amérique – Philip ... Encore un livre de SF caché en littérature générale… espérons qu'il s'en vendra plus que les romans dûment étiquetés, c'est le but d'ailleurs. Mais bo...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *