Adultes

Mondes Parallèles / 1 – John Twelve Hawks

IHawksmaginez une société, aujourd’hui, demain, où tout individu peut-être pisté grâce à sa carte bleue, son téléphone mobile, son GPS… Les Frères tiennent les rênes de cette société pas si imaginaire et la contrôle de A à Z, ou presque. Pour eux, « en abandonnant la notion de vie privée, les individus permettent l’établissement d’une société paisible » : étant continuellement surveillé, l’individu en question ne peut commettre de délits, de crimes ou comploter. Les Frères ont un but : contrôler le monde. Mais il y a les Voyageurs, ces hommes et ces femmes qui depuis des millénaires sont capables de quitter leur corps en déplaçant leur énergie sous forme de particules subatomiques. Ils visitent ainsi d’autres mondes et en reviennent avec des idées neuves et révolutionnaires de liberté. Les Frères mégalos, aussi appelés la Tabula, combattent donc ces Voyageurs depuis toujours, et il n’en reste peut-être plus aucun… A moins que… à moins que les Arlequins, hommes et femmes ayant dédié leur vie à défendre les Voyageurs aient réussi à en protéger quelques uns. Maya, jeune femme de vingt six est contrainte d’endosser le rôle d’Arlequin légué par son père et d’aller aux Etats-Unis protéger deux frères potentiellement Voyageurs, Michael et Gabriel Corrigan. Mais la Tabula, sous couvert public de l’institution Evergreen est aussi à leur recherche pour un programme très différent de leurs objectifs annoncés : ayant décelé le déplacement des particules subatomiques grâce à leur ordinateur quantique, les Frères ont capté des messages venus des autres mondes visités par les Voyageurs, aux civilisations technologiquement beaucoup plus avancées. Dès lors, pourquoi ne pas utiliser un Voyageur pour montrer à ces civilisations le chemin vers la nôtre et profiter de leurs connaissances pour dominer le monde ?

Sur le thème « attention, on vous surveille », le mystérieux John Twelve Hawks ne parvient pas à retenir longtemps notre attention dans ce premier tome des Mondes Parallèles. L’action est longue à se mettre en place et finalement, c’est à une course à travers les USA que l’on assiste : c’est à celui qui mettra en premier la main sur le Voyageur, puis à celui qui le récupèrera…etc… Maya l’héroïne, qui doit être dépourvue de sentiments pour remplir sa fonction, est donc sans épaisseur et ses alliés trop vite esquissés pour être intéressants. On plane un peu dans une ambiance New Age avec la visite de mondes habités et des épreuves élémentaires à subir pour traverser les différentes barrières qui nous en séparent.
Les droits cinématographiques ont déjà été achetés et certainement ce livre donnera un bon scénario de film américain grand public : finies les longueurs, un Tom Cruise qui court et qui se rappelle quand il était petit comme il a toujours été pourchassé par les vraiment méchants de la Tabula (lunettes noires et complet veston), des animaux génétiquement modifiés pour tuer, une Maya un chouïa plus sentimentale, les grands espaces… Aux croisements de 1984, Kill Bill et Les Sept samouraïs, ce livre fera certainement un bon scénario. Sans m’ennuyer fermement, sa lecture ne m’a pas passionnée tant tout cela ne me parait pas neuf. Mais le monde parallèle découvert par Michael et Gabriel, les Voyageurs, nous réserve peut-être des surprises pour le second tome…

Mondes Parallèles – 1 : le voyageur (2005), John Twelve Hawks traduit de l’anglais (américain) par Maryvonne Ssossé, Jean-Claude Lattès, novembre 2006, 479 pages, 20€

A lire aussi :

La mort est une araignée patiente – Henry S.... A l'instar des éditions de L'Arbre vengeur, L'Eveilleur publie des auteurs oubliés. Il n'est donc pas étonnant que la collection "L'Eveilleur étrange"...
Tout ce que nous aurions pu être toi et moi…... Littérairement curieuse et actuellement plongée dans une période hispanisante, je ne pouvais que m’intéresser à ce livre au titre aussi accrocheur q...
Le dernier chasseur de sorcières – James Mor... Soixante-dix ans de la vie d'une femme, et quelle femme ! Jennet Stearne fille et soeur de chasseurs de sorcières et surtout nièce par alliance d'une ...
Le diable en gris – Graham Masterton Bragelonne commence sa nouvelle collection consacrée à l'horreur, "L'Ombre", avec un roman d'un des auteurs les plus vendeurs du genre : Graham Master...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *