Adultes

L’invité malvenu – Barbara Hambly

hambly.jpgDepuis six ans, Kyra a quitté sa famille pour la citadelle où elle apprend à devenir magicienne. Elle a pour cela renoncé au bel avenir construit par son père, ainsi qu’à toutes relations sociales. A l’inverse des mages renégats qui continuent à vivre parmi les hommes, elle a promis de ne pas utiliser la magie à des fins personnelles ou contre rétribution. Mais cette doctrine de non intervention va être mise à mal par un malheur qui plane sur la jeune sœur de Kyra, Alix. Plusieurs signes ont en effet fait comprendre à la magicienne qu’Alix est en danger : sur le point de se marier avec un homme riche choisi par son père, elle ne survivra pas à sa nuit de noces. Contre tout précepte, Kyra rentre chez elle (où elle est très mal accueillie pas son père) et met tout en œuvre pour retarder le mariage. Elle n’hésite pas à recourir à la magie pour que l’évêque se foule la cheville, pour que l’église soit inondée ou envahie de souris. Et surtout pour chercher et détruire le sort qui plane sur sa sœur.

La magicienne passe son temps à contrecarrer le mariage et à chercher, dans l’urgence, le mauvais sort, et pourtant on ne s’ennuie pas une seconde. C’est avec un malin plaisir que Kyra multiplie les accidents qui font reculer le mariage et enrager son père. Celui-ci fulmine contre les fleurs fanées, les gâteaux à refaire, les musiciens toujours ivres : très convaincant, il est le personnage comique malgré lui. Kyra l’est aussi parfois, elle si maladroite qui s’emmêle bien souvent les pieds dans ses jupons. Atypique est le personnage du fiancé d’Alix, Blore Spenson, ex aventurier qui a atteint l’âge de se marier et veut bien épouser qui on lui dit : mal fagoté, un peu balourd, il va complètement changer de rôle au cours du roman. Atypique aussi le thème du mage renégat et pédophile qui profite de son charisme et de ses pouvoirs pour séduire les très jeunes filles.
A l’arrivée, un roman mené tambour battant où on ne fait pas excès de magie et qui accumule assez d’originalité pour se distinguer dans la production éditoriale actuelle en fantasy : humour, personnages complexes dont une héroïne qui n’est plus une adolescente (Kyra a vingt quatre ans). Les livres de fantasy de Barbara Hambly sont en cours de réédition en France chez divers éditeurs (Points Seuil/Fantasy, Terre de Brume) : à (re)découvrir.

Barbara Hambly sur Mes Imaginaires

L’invité malvenu (Stranger at the Wedding, 1994), Barbara Hambly traduite de l’anglais (américain) par Michelle Charrier, Les Moutons électriques, septembre 2006, 350 pages, 20€

A lire aussi :

V-Virus – Scott Westerfeld Le narrateur : Cab, 19 ans, étudiant en biologie fraîchement débarqué à New York de sa campagne natale. Son problème : une envie de sang et de sexe qu...
Rêves de machines – Louisa Hall Un roman de science-fiction mélancolique, ça vous tente ? C'est assez rare de nos jours, surtout quand il est question comme ici d'intelligence artifi...
L’échiquier du mal – Dan Simmons Le Mal a-t-il une raison d'être ? Répond-il à une logique humaine où à une quelconque transcendance ? Saul Laski, rescapé des camps de la mort décid...
Silo – Hugh Howey Parce que le suspens est un élément clé de Silo de Hugh Howey, il serait dommage d’en savoir trop sur l’intrigue avant lecture. A toi donc lecteur qui...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *