Jeunesse

Les disparus du royaume de Faërie – Chris Wooding

WoodingC’est avec plaisir que l’on retrouve les romans que Chris Wooding écrit pour la jeunesse. Parmi les multiples publications en fantasy, il sait encore trouver un chemin original en terre de Faërie. Nous avons au départ la jeune Poison qui vit dans les Marais Noirs. Un peu rebelle bien sûr, pas bien en phase avec les gens, elle se querelle avec sa belle-mère et écoute de temps en temps les histoires que lui raconte le vieil Escadre, qui a vu bien des choses. Mais voilà qu’un jour sa petite soeur est enlevée par un ignoble épouvantail qui laisse à sa place un changelin, dont la famille doit s’occuper si elle veut pouvoir espérer le retour de l’enfant. Pour Poison c’est le signal du départ : elle quitte son village de Goéland pour aller chercher Azalée en terre de Faërie, car ses peuples de magiciens ont toujours fait du tort aux humains et il est temps que cela cesse. Poison va bien sûr rencontrer des amis et éviter des embûches durant sa quête. Elle va aussi grandir et apprendre à discerner, peut-être, ce qu’est la réalité et où commence la fiction. Elle va trouver sa place dans le monde faërique, celle des humains.

Malgré tout ce qui semble conventionnel, Chris Wooding fait oeuvre originale car rien n’est simple et résolu dans ce livre. Il y a un chat bizarre qui le reste jusqu’au bout, un attrape-paluspectre aux motivations obscures et finalement, une quête inassouvie. L’héroïne n’est pas aussi hystérique que certaines, elle est têtue et ne comprend pas tout du premier coup. Enfin le monde de Faërie n’est pas un enchantement de contes de fée : il faut se méfier des belles princesses et considérer à deux fois notre premier avis sur les trolls. Et il faut découvrir ce nouveau monde sans modération.

Chris Wooding sur Mes Imaginaires

Les disparus du royaume de Faërie (2003), Chris Wooding traduit de l’anglais par Philippe Loubat-Delranc, Gallimard (Folio Junior n°1359), mars 2005, 386 pages, 6,60€

A lire aussi :

Les Légendes des Ravens / 1 – James Barclay Quelle déception ! Je ne croyais pas possible d'interrompre en plein milieu une aventure des Ravens, et voilà qu'à la page 279, j'abandonne. Après une...
Transition – Iain Banks On ouvre son cerveau, on garde les yeux bien ouverts et on lit les cent cinquante premières pages en espérant que ça va se dégager. Alors oui, ça s’...
Les éclaireurs – Antoine Bello J'ai beaucoup apprécié Les falsificateurs d'Antoine Bello et attendais la suite avec impatience. Ces histoires de falsifications du réel étaient vraim...
La forêt des damnés – Carrie Ryan Mary vit enfermée, comme tous ceux de son village, depuis toujours. De l’autre côté du grillage il y a les damnés, ceux qui sont morts et revenus les ...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *