Adultes

Sphinx / 1 – Nicolas Jarry & France Richemont

JarryIl va d’abord falloir faire fi de la couverture, signée Civiello, qui est l’une des pires qu’il m’a été donné de voir. Ça n’est pas engageant et il faut prendre sur soi pour ouvrir le livre. Une fois la lecture commencée, on se prend facilement au jeu des personnages, même s’il n’y a rien là de révolutionnaire. Quelques trois mille ans avant notre ère, en Asie Mineure, une troupe de nomades recueille une enfant monstrueuse : âgée de quatre ans, elle a un corps et un visage de femme mais une patte de félin et une serre à la place d’un bras. C’est son enfance au sein de la tribu oljord des Absarams qui fait l’objet de ce premier tome. Elle grandit avec les enfants de son âge et bénéficie d’une éducation de guerrière, contrairement à tous les usages. C’est que le vieux sage veille sur elle et a deviné son potentiel divin.
Je ne connais pas grand-chose aux mœurs et coutumes des tribus nomades d’Anatolie mais il me semble que le roman est bien documenté (France Richemond est historienne de formation nous dit la 4ème de couverture). Quoi qu’il en soit on se laisse prendre aux petites intrigues des gamins, puis des adolescents, même si on s’interroge sur l’extraordinaire tolérance des membres de cette tribu : pas un seul ne rejette cette enfant différente et la jeune héroïne et son amie se sortent au mieux de situations qui leur auraient certainement valu de douloureux châtiments. Mais il faut bien que l’intrigue suive son cours et que les héros triomphent. A la fin de ce premier tome, l’héroïne, devenue une jeune femme, quitte la tribu en compagnie de neuf preux pour marcher à la rencontre de son destin.
Les adolescents suivront certainement facilement Nicolas Jarry, par ailleurs scénariste BD, dans cette nouvelle trilogie qui commence bien, sans plus cependant. A suivre…

 Nicolas Jarry sur Mes Imaginaires

Sphinx – 1 : Sphinx de Nicolas Jarry et France Richemont, Le Rocher, janvier 2005, 287 pages, 16,90€

 

A lire aussi :

La marche du prophète – Gabriel Katz Leth Mark a décidé de quitter l'arène. Lui, le champion de Morgoth part avec ses fils pour Kyrenia, la cité du savoir où ils pourront étudier et deven...
Les étoiles meurent aussi – Christophe Lambe... Voici, résumé en quatrième de couverture, l'argument de la collection Quark noir : "Quark Noir : la science kidnappe le polar". Biopuces, animats, o...
Le crépuscule des elfes – Jean-Louis Fetjain... En des temps légendaires, quatre tribus se partagent la terre : les nains, les elfes, les monstres et les hommes. Chacune d'elles détient un talisman,...
Défaite des maîtres et possesseurs – Vincent... Ami lecteur, fais-moi doublement confiance. Ce roman-là est un des meilleurs de l'année : lis-le. Pour en parler, je vais devoir le divulgâcher dans c...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *