Adultes

L’invasion des profanateurs – Jack Finney

Finney-1.jpgCoeur

Miles Bennell, 28 ans, est médecin à Mill Valley, tranquille bourg de Californie. Son père a vu naître la moitié de la ville et il a pris le relais. Un jour pourtant, Becky, une amie d’enfance vient le voir à son cabinet : son amie Wilna pense que son oncle n’est pas son oncle, malgré les apparences. Puis c’est le tour d’une femme qui pense que son mari n’est pas son mari.. Les cas se multipliant, Miles fait appel à un collègue psychiatre qui conclut à l’hallucination collective. Avec Becky, Miles découvre bientôt un invraisemblable corps humain en formation. D’autres apparaissent dans les caves ou les greniers, issus de cosses végétales.
Bientôt, il est clair que Mill Valley doit faire face à des envahisseurs venus de l’espace. Des créatures nées de cosses végétales prennent l’exacte apparence d’un être humain qui dès lors disparaît. Miles et Becky décident de lutter contre l’invasion, alors que tous à Mill Valley sont sous la coupe des envahisseurs.

On peut lire ce passionnant roman a deux niveaux : roman à suspens où l’on suit pas à pas les découvertes de Miles le narrateur observé puis pourchassé par des créatures bien décidées à éradiquer le genre humain. Publié en 1955, c’est aussi une métaphore de la Résistance et du devoir d’insoumission : « Bien sûr, je le savais, nous n’avions pas été les seuls à nous insurger à Mill Valley. Il y en avait eu d’autres, individus isolés ou petits groupes, qui avaient combattu, résisté, refusé de renoncer. D’autres pouvaient avoir gagné, beaucoup avaient été vaincus, mais tous ceux d’entre nous qui n’avaient pas été pris au piège sans qu’on leur laisse la moindre chance s’étaient battus implacablement« .
Adaptée trois fois au cinéma, cette intrigue impeccable tient le lecteur en haleine d’un bout à l’autre, sans un temps mort.

L’invasion des profanateurs (Invasion of the body snatchers, 1955), Jack Finney traduit de l’anglais (américain) par Michel Lebrun, Gallimard (Folio SF n°27), septembre 2000, 248 pages, 4,70€

A lire aussi :

Le chant de Kali – Dan Simmons Robert Luczak, poète de son métier est chargé de se rendre en Inde pour récupérer le manuscrit d'un écrivain, Das, que tout le monde croyait mort depu...
Viriconium / 1 – Michael John Harrison tegeus-Cromis était l'un des methvens, ces guerriers d'élite de l'ancien roi de Viriconium, jadis capitale de la dernière Culture Epanouie. Il s'est r...
Le tropique des serpents – Marie Brennan Après les Carpathes, alias la Vystranie, Isabelle Carmherst désormais âgée de vingt-trois ans quitte à nouveau le Scirland (l’Angleterre) pour une nou...
K-Pax – Gene Brewer prot vient de la merveilleuse planète K-PAX où les hommes vivent heureux, débarrassés des contraintes du sexe, des lois, de la famille. Mais les Améri...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *