Jeunesse

Nobody mange la nuit – Michel Honaker

Honaker-4.jpg

Bryan Lymore est un auteur de polars en manque d’inspiration. Il n’a jamais connu la gloire et son éditeur lui refuse son dernier manuscrit. Sa femme le quitte aussi, alors quand un héritage lui tombe du ciel, Bryan n’hésite pas : il prend tout, même le génie Nobody, capable de satisfaire tous ses désirs. D’ailleurs, le chien qui lui pourrissait la vie par ses aboiements ne tarde pas à être découvert éventré, et l’abominable directrice de collection qui le détestait, suicidée… Quand Nobody s’en prend à sa femme sans qu’il le lui demande, Bryan commence à penser qu’il a mis le doigt dans un engrenage infernal.

Sur le thème de la malédiction, Michel Honaker offre à nouveau aux jeunes lecteurs un roman sans faille. Même si le héros n’est pas un adolescent, ils suivront sans difficultés les tentations et interrogations de Bryan, pris entre son incroyable puissance et sa conscience. Ils pourront, à partir de 11-12 ans (la 4ème de couv. recommande 10 ans, ce qui me parait trop jeune pour le sujet) s’intéresser au personnage de l’écrivain, ici incarné de façon crédible par un type un peu paumé auquel rien ne sourit et qui doit se faire une place dans le panier de crabes des éditeurs.

La fin ouvre sur une rédemption psychologique qui pourra troubler, mais qui maintient la cohérence fantastique.

Michel Honaker sur Mes Imaginaires

Nobody mange la nuit, Michel Honaker, Hachette Jeunesse (Le Livre de poche Jeunesse – Fantastique n°1019), octobre 2004, 251 pages, 5,20€

A lire aussi :

Les Enfants du rêve / 1 – Laurent Poujois "On raconte que dans Ulthar, de l'autre côté de la rivière Skaï, aucun homme n'a droit de tuer un chat." Si cette phrase vous rappelle quelque chose, ...
Dreamericana – Fabrice Colin Sans être furieusement originale, l'idée de départ de ce roman est riche en potentialités narratives. Et tout commence bien par une juxtaposition de...
Zaya / 1 & 2 – Morvan & Huangjiawe... Zaya rencontre le succès grâce à ses holo-sculptures. C'est aussi une mère comblée qui élève seule ses jumelles de six ans. Mais Zaya est rattrapée pa...
Ceux qui sauront – Pierre Bordage Flammarion lance une collection jeunesse baptisée « Ukronie ». Pour les non initiés, l'uchronie est un genre spécifique à la science-fiction qui, à pa...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *