Adultes

Arlis des forains – Mélanie Fazi

FaziArlis a onze ans. Il vit depuis toujours avec des forains, dont Lindy qui lui tient lieu de mère. Il y a aussi Aaron, un peu magicien, Jared, montreur d’ours et cul-de-jatte, Emmett qui en sait plus qu’il n’en dit et Katrina, la femme aux serpents. De ville en ville Arlis traverse les Etats-Unis et il grandit. Arrivé à Bailey Creek il rencontre Faith, fille de pasteur mal prénommée, qui aime se faire des frayeurs sacrilèges en créant de toute pièce des rituels païens.

Mais Arlis a plus de pouvoirs que ne le croit Faith et bientôt, des ombres étranges apparaissent qui peu à peu remplissent les blancs de la vie du jeune garçon : où a-t-il été trouvé ? A-t-il été enlevé ou recueilli ? Qui sont ses vrais parents ? Autant de questions auxquelles Arlis tente de répondre.
Le jeune garçon a peu de moyens pour arriver à ses fins aussi sa quête identitaire prend le chemin des rêves. Un à un apparaissent les personnages qui sont à l’origine de son drame pour l’amener à décider de son destin, en quittant les forains.

Le roman est donc essentiellement construit autour des réflexions du jeune garçon qui cherche à percer le mystère de sa naissance. Quelques scènes évoquent la vie des gens du voyage, les relations particulières qui les lient. Dans ce monde à part où il n’a pas sa place, Arlis laisse l’imagination prendre le dessus et lui créer un monde tout en rêves et espoirs.
On peut donc rêver, au rythme lent de ce roman, on peut s’ennuyer aussi. Car l’ensemble est un peu monotone même si la tonalité sonne juste grâce au récit à la première personne.

Arlis des forains, Mélanie Fazi, Bragelonne, août 2004, 310 pages, 13€

A lire aussi :

Narcogenèse – Anne Fakhouri La famille Le Gaucher est bien étrange : recluse, riche d'une fortune amassée et de propriétés. Beaucoup de femmes dans cette famille, avec semble-t-i...
Nous sommes tous morts – Salomon de Izarra Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir un professeur de français nommé Romero. C’est ce qui est arrivé à Salomon de Izarra : il n’y a pas que des ...
Rigante / 1 – David Gemmell Quatrième de couverture : Au cœur de montagnes verdoyantes se trouve le petit village rigante de Trois-Ruisseaux, dont les habitants vénèrent les dieu...
Le fou prend le roi – Fabien Cerutti Attention, le bâtard de Kosigan est de retour ! Toujours battant, toujours plein de ressources, surtout quand il s'agit de se fourrer dans des situati...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *